26 Octobre 2016

Alors qu’elle n’était pas destinée à faire de l’agriculture, Sandrine Pingeon se retrouve avec quatre hectares de potager. La débrouille a été le maître mot et ça a payé, car les paniers de légumes bio de Sandrine séduisent tant les particuliers que les restaurateurs.

Pages