SPONSORED NEWS - KNEWLEDGE

Tendances du Marketing Digital en 2018

04 Décembre 2017 Par Gérald Claessens (Knewledge)
 (Photo: Knewledge)

Cette année, le temps passé sur internet depuis un appareil mobile a dépassé celui depuis un ordinateur. Le «mobile» est devenu le premier écran. Ce qui implique que toutes les stratégies de marketing digital doivent être d’abord pensées pour mobile.

Cette nouvelle situation a de nombreux impacts à différents niveaux.

1.     L’expérience utilisateur

L’expérience utilisateur sur mobile prend un rôle prépondérant dans toute stratégie de communication. Si le contenu n’est pas engageant et ne permet pas une expérience utilisateur optimale, la campagne sera un échec, quelle que soit la qualité du contenu ou de l’offre. L’un des aspects fondamentaux de cette expérience utilisateur est le temps de chargement d’une page. Un temps de chargement de cinq secondes, par rapport à un temps de chargement de une seconde, va résulter en une augmentation de plus de 100% du taux de rebond et de près de moins de 40% du taux de conversion. De plus, la vitesse de chargement d’un site influence directement le référencement naturel ainsi que le référencement payant.

2.     La voix remplace progressivement le clavier

Le mobile permet l’utilisation de la reconnaissance vocale pour nous assister dans notre vie quotidienne. Siri, Google Home et Google Assistant permettent d’effectuer des recherches, de contrôler des applications, d’obtenir les horaires des trains ou encore la météo. À l’heure actuelle, plus de 20% des recherches sur Google depuis un mobile sont effectuées par la voix. Ce phénomène implique que le contenu doit être repensé pour répondre à un langage naturel et non plus en fonctions de mots-clés sortis de leur contexte. La géolocalisation devient de plus en plus importante pour répondre aux besoins des consommateurs en fonction de leur environnement géographique. Et enfin, cela implique qu’il n’y a plus qu’une seule réponse. Dès lors, il est nécessaire d’être numéro 1 sur Google, faute de perdre fortement en visibilité.

3.     L’intelligence artificielle

Google, Facebook et les «chatbots» font déjà largement intervenir l’intelligence artificielle dans leurs algorithmes afin de fournir une expérience utilisateur personnalisée et intelligente. De façon pratique, l’intelligence artificielle intervient déjà dans les campagnes digitales afin de déterminer, par exemple, la meilleure correspondance entre un message, un visuel, un appel à l’action et une audience, dans le but d’obtenir la combinaison qui obtiendra le meilleur taux de conversion.

4.     Stratégies digitales

En termes de stratégies, nous avons, chez Knewledge, intégré cette notion «mobile first» dans toutes nos campagnes. L’expérience utilisateur et le temps de chargement sont devenus parties intégrantes de nos réflexions et recommandations (KPI).

L’approche SEO, de par son importance dans la recherche vocale ainsi que par son impact indirect sur les campagnes Google AdWords, mais aussi basées sur les flux produits («retargeting» dynamique, Amazon, Google Shopping, Criteo…) redevient le socle fondamental de toutes nos stratégies digitales.

Enfin, l’intelligence artificielle est déjà une réalité mise en pratique dans l’optimisation des campagnes digitales. Les stratégies d’enchères automatisées («smart bidding») prennent progressivement le pas sur l’optimisation manuelle. Cela se traduit par un glissement vers la stratégie, la structuration des campagnes, les aspects créatifs et des définitions plus fines des audiences en lieu et place de la gestion manuelle des performances, conduite maintenant par l’intelligence artificielle et le «machine learning».

Au nom de toute l’équipe de Knewledge, je vous souhaite déjà de bonnes fêtes de fin d’année et une excellente année 2018.

Gérald Claessens – CEO de Knewledge, Agence de Marketing Digital