26 Septembre 2018

Lorsque le 9 décembre 2014, le Premier ministre et ministre en charge des médias, Xavier Bettel, arrivé au pouvoir un an plus tôt, annonce que «le gouvernement élaborera, au cours de l’année suivante, une réforme du système de l’aide à la presse», il ne s’attendait pas au «shitstorm» qu’il allait déclencher auprès de la profession. Enfin, pas auprès de toute la profession, mais auprès des éditeurs de journaux et d’hebdomadaires. Bref, auprès de ceux qui se partagent cette subvention depuis 1976.