19 Décembre 2018

N° 2 - À l’approche de sa première décennie à la tête d’EY Luxembourg, Alain Kinsch se dit motivé comme au premier jour. Patron de 1.350 personnes, il fait de la multidisciplinarité un sport, mais aussi un moyen d’influer sur le cours des choses, tant en interne qu’en externe. Du monde des affaires à la politique, il passe du sprint à la course de fond depuis deux décennies.

Pages