02 Août 2018

Surreprésentés dans des secteurs comme l’horesca ou le travail intérimaire, les frontaliers français touchent environ 10.000 euros de moins par année que leurs homologues belges et presque 7.000 euros de moins que leurs homologues allemands, selon une étude du Statec.

Pages