14 Janvier 2018

L’évocation, par Étienne Schneider, d’une fusion potentielle entre les partis pour faire contrepoids à un CSV hégémonique à l’issue du scrutin du 14 octobre prochain fait couler beaucoup d’encre. L’idée intervient dans un contexte particulier pour les socialistes.