04 Décembre 2018

Le choix de la compagnie aérienne de ne plus confier la gestion d’une partie de son système informatique à sa spin-off, évoqué lundi, ne serait pas le fruit d’une mésentente, mais d’«une évolution», notamment technologique, à en croire les dirigeants des deux sociétés.