17 Octobre 2018

Après l’annonce la semaine dernière d’une hausse de 24 à 69 jours du seuil de tolérance pour le télétravail des frontaliers belges, le ministère des Finances luxembourgeois a rappelé, à l’occasion d’une rencontre avec l’Aleba, que les «réflexions» étaient toujours en cours.

Pages