Luc Tapella (Directeur – Institut luxembourgeois de régulation)

«Un monde où tout sera digital»

27 Avril 2018 Interview par Paperjam.lu
Luc Tapella
Luc Tapella: «Nous travaillons actuellement à préparer la mise à disposition des fréquences qui seront utilisées pour la 5G.» (Photo: ILR)

Avec une arrivée prévue en 2020 pour la 5G, cette nouvelle connexion puissante va révolutionner bon nombre de secteurs. Luc Tapella, directeur de l’Institut luxembourgeois de régulation, nous expose sa vision de la 5G.

Monsieur Tapella, quels sont les enjeux de l’implémentation de la 5G au Luxembourg? 

«La 5G va créer de nouveaux services, permettre de lancer de nouveaux produits sur le marché. Ce sont autant de nouvelles opportunités économiques. C’est aussi une étape importante dans nos vies: avec cette technologie, nous allons entrer dans un monde où tout sera digital, et plus seulement nos communications. À la différence de la 4G, l’achat de fréquences 5G n’intéresse pas que les opérateurs télécom, mais également des industriels qui souhaitent déployer des réseaux d’objets connectés sur leurs sites, par exemple.

Quel rôle joue l’Institut luxembourgeois de régulation dans cette transformation?

«Nous travaillons actuellement à préparer la mise à disposition des fréquences qui seront utilisées pour la 5G. Nous organiserons d’ailleurs une consultation publique, à laquelle pourront participer tous les acteurs, pas uniquement les opérateurs. Je ne peux pas encore communiquer la date de cette consultation, mais quoi qu’il en soit, tout doit être prêt pour un lancement de la 5G en 2020. Concernant précisément l’attribution des licences, nous ferons des recommandations en fonction du nombre et du type de demandes que nous recevrons.

Comment allez-vous accompagner les opérateurs dans ce changement?

«Nous avons des échanges réguliers avec les opérateurs sur le cadre européen et mondial, afin qu’ils puissent se préparer correctement à l’achat d’équipements. Mais nous n’intervenons pas dans leur choix. Ce sont eux et eux seuls qui choisissent leurs fournisseurs.»