Prix de l’innovation dans l’artisanat 2017

«Transmettre aux jeunes le goût entrepreneurial»

03 Juillet 2017 Interview par Paperjam.lu
Pierre Thein
«Nous sommes conscients qu’une entreprise innovante et visible à l’étranger peut avoir un rôle d’ambassadeur pour créer et former l’image de marque du Luxembourg», estime Pierre Thein. (Photo: Sven Becker / Archives)

À l’occasion du 5e Prix de l’innovation dans l’artisanat, dont la date limite pour le dépôt des candidatures est le 1er août, le directeur de la société Hein, Pierre Thein, parle des retombées de cette récompense qu’il a reçue en 2010 pour le développement d’un four hybride. Mais aussi de l’intérêt de l’innovation dans l’artisanat.

Monsieur Thein, quelles ont été les retombées pour votre entreprise de ce Prix de l’innovation?

«Il y en a eu plusieurs, notamment pour ce qui est de notre visibilité. L’édition du Prix de l’innovation en 2010 a été suivie avec beaucoup d’intérêt par le grand public, mais aussi par le monde politique, qui a su complimenter à de nombreuses reprises nos démarches.

Pour ce qui est des retombées purement commerciales, il nous semble plus difficile d’en chiffrer les effets. Par contre, nous informons continuellement via notre site web sur les actualités de notre entreprise, et donc aussi sur l’attribution de labels ou de prix pour nos produits.

Comme 99% de notre chiffre d’affaires est réalisé au-delà des frontières nationales, nous pensons que ce Prix de l’innovation a contribué à transmettre une image positive de notre entreprise, aussi bien au niveau national qu’international.

Comment ce prix a-t-il influencé l’approche de l’innovation dans votre entreprise?

«L’innovation fait partie de l’ADN de notre entreprise, et s’exprime ainsi dans toutes nos actions et au niveau de toutes nos initiatives pour faire évoluer nos produits et services.

La participation au Prix de l’innovation dans l’artisanat en 2010 en était une expression supplémentaire.

Et plus généralement, dans l’artisanat luxembourgeois?

«Nous sommes persuadés que le Prix de l’innovation dans l’artisanat constitue un moyen important pour montrer que le pays est novateur, qu’il existe de nombreuses entreprises accomplissant des produits formidables, et qu’il importe de transmettre, notamment aux jeunes, le goût entrepreneurial pour choisir un métier dans ces secteurs dynamiques et stimulants.

Un rôle d’ambassadeur pour l’image de marque du Luxembourg.

Pierre Thein, directeur de Hein

Finalement, nous sommes conscients qu’une entreprise innovante luxembourgeoise qui est visible à l’étranger peut avoir un rôle d’ambassadeur pour créer et former l’image de marque du Luxembourg.

Lors de nos multiples activités à l’étranger et sur base de nos contacts avec des représentants de sociétés et organismes actifs à différents niveaux, nous contribuons à présenter à un public international les atouts du pays et rappeler qu’ils ne sont pas seulement dans la finance.»

Le Prix 2017 de l’innovation dans l’artisanat, rebaptisé «The hands of innovation», se déclinera cette année en cinq catégories: Produit, service ou design; Système ou processus de production; Stratégie d’internationalisation et d’export; Gestion, organisation et management; Marketing et communication. Cette interview a été réalisée en partenariat avec la Chambre des métiers.