Luc Wagner (WW+)

«Réhabiliter des solutions déjà éprouvées»

25 Avril 2018 Interview par Paperjam Club
Luc Wagner
Luc Wagner: «Un des principaux défis pour les architectes est d’intégrer toutes les nouvelles composantes de la durabilité dans leur mode de réflexion et de travail.» (Photo: Maison moderne / archives)

En amont du «10x6 Architecture: Innovation & Sustainability» organisé par le Paperjam Club le mercredi 25 avril 2018, l’un des orateurs, Luc Wagner (WW+), expose sa vision des enjeux d’une architecture novatrice et soutenable.

Comment la durabilité impacte-t-elle le marché de l’architecture? Est-ce un facteur de différenciation, une valeur ajoutée, ou une contrainte?

«L’architecture s’inscrit dans la tendance d’une durabilité complexe, c’est-à-dire multicritères: écologique, sociale, sanitaire, sécurité, et bien sûr, mode de construction. À partir de ce constat, cela peut ressembler à première vue à une contrainte. Mais lorsque l’architecte s’approprie et intègre tous ces critères dans la création et le développement des projets, cela devient clairement une valeur ajoutée. Chacun en profite à son niveau, l’utilisateur, la collectivité, l’architecte, le maître d’ouvrage, comme les ingénieurs. 

La normalisation d’une architecture durable sur le marché européen fera-t-elle émerger de nouveaux acteurs?

«Effectivement, comme dans toute évolution, on voit apparaître de nouveaux acteurs (en particulier dans les domaines de l’expertise ou la certification). Un des principaux défis pour les architectes est d’intégrer toutes les nouvelles composantes de la durabilité dans leur mode de réflexion et de travail, afin de ne pas perdre leur autonomie et de continuer à offrir des solutions globales à leurs clients.

Les coûts de l’innovation et de la durabilité sont-ils un frein au développement de l’architecture?

«C’est ce que tout le monde semble penser! 

Au contraire, cela peut être un fort stimulant à la créativité architecturale. La durabilité, les économies d’énergie, le respect environnemental sont autant de défis qui nécessitent de trouver des solutions nouvelles, et pas forcément coûteuses. Par exemple, une des orientations actuelles est de rechercher des solutions dans le domaine de l’habitat vernaculaire. Il s’agit soit de réhabiliter des solutions déjà éprouvées dans l’habitat traditionnel ou de les ‘réinventer’ dans une version 21e siècle

Les inscriptions au «10x6 Architecture: Innovation & Sustainability» sont ouvertes sur le site du Paperjam Club.