Sébastien Danloy (RBC Investor Services Bank)

«Proximité avec le client et qualité de service»

29 Juin 2017 Interview par Paperjam.lu
Sébastien Danloy
Sébastien Danloy: «Les services financiers demeurent une branche d’activité centrale pour le Luxembourg.» (Photo: Maison Moderne)

La septième édition de la conférence Horizon organisée par Deloitte Luxembourg se déroule ce jeudi matin à la Philharmonie. Une conférence orientée comme le veut le concept vers le futur des services financiers. Sébastien Danloy, CEO de RBC Investor Services Bank et maître de cérémonie d’un jour, partage ses priorités pour la Place.

Monsieur Danloy, comment percevez-vous l’horizon de la Place, alors qu’une décennie s’est écoulée depuis les prémices de la crise?

«Les perspectives sont, de manière générale, moins pessimistes que ces dernières années. Les fondamentaux économiques se révèlent plus prometteurs dans la zone euro, et ce malgré des risques géopolitiques, tels que le Brexit, qui continuent d’alimenter l’incertitude. Les services financiers demeurent une branche d’activité centrale pour le Luxembourg et la position du Grand-Duché en tant que centre financier international est extrêmement bien établie. Les services de fonds d’investissement et de banque privée restent les moteurs de croissance, mais le secteur démontre son habileté à évoluer, comme en témoignent les travaux menés autour des fintech avec notamment le lancement de la Lhoft ou des initiatives telles que Fundchain ou FundsDLT. 

Malgré une hausse des activités de la Place, la pression sur les coûts et donc sur la profitabilité demeure pour les institutions. Comment y remédier? 

«Depuis la crise financière et celle de la dette souveraine européenne en 2010, les institutions financières ont dû faire face à des marges inférieures ainsi qu’à des taux d’intérêt en baisse, voire négatifs. Les meilleurs moyens de combattre ces phénomènes sont triples. Tout d’abord, mettre en œuvre une stratégie claire et identifier les clients auxquels vous pouvez apporter le plus de valeur. Ensuite, être rigoureux et optimiser l’efficacité opérationnelle tout en atténuant les risques opérationnels, notamment via l’automatisation et l’utilisation de nouvelles technologies. Finalement, rester proche des clients et leur fournir une qualité de service irréprochable.   

Quelle est votre principale priorité à l’échelle de l’année prochaine? Digitalisation? Recherche de talents?

«La priorité pour l’année prochaine est basée sur l’adoption et la mise en œuvre de nouvelles technologies telles que la robotisation, l’intelligence artificielle ou la blockchain. Cependant, chaque stratégie doit s’appuyer sur un alignement entre technologie et compétence des employés. Le recrutement de nouveaux talents est un domaine important, en particulier avec l’arrivée des millennials sur le marché du travail ainsi que l’évolution des compétences requises. La formation continue des collaborateurs actuels est également indispensable afin de combiner technologie et connaissances métier. Les méthodes de travail évoluent également et nous adoptons, comme beaucoup d’autres, de plus en plus de méthodologies agiles au sein de notre organisation.»