Patrick Dahm (Mutualité des PME)

«Offrir aux PME des solutions optimisées»

19 Octobre 2016 Interview par Paperjam.lu
Patrick Dahm
Patrick Dahm: «La MPME avait toujours à cœur le développement de la création d’entreprises. Au début des années 2000, elle a lancé son 'pack créateur d’entreprise'.» (Photo: Mutualité des PME)

Dans le cadre du «10x6 Profession: passionné(e)» organisé par le Paperjam Club ce mercredi 19 octobre, l’un des sponsors, Patrick Dahm (Mutualité des PME), présente ses réflexions sur le rôle de la MPME au Luxembourg.

Quels sont les principaux défis auxquels se retrouvent confrontées les PME au Luxembourg?

«Il faut distinguer plusieurs cas. Pour les entreprises de production connaissant des cycles d’exploitation plus ou moins longs, la question du financement d’un fonds de roulement suffisant est toujours un défi premier. Justement, dans ce domaine, la Mutualité des PME intervient avec une panoplie de garanties dans le domaine de la construction et du parachèvement des bâtiments.

Un autre défi de taille se pose aux (nombreuses) entreprises mal implantées (par exemple dans des zones résidentielles) lorsqu’elles veulent se délocaliser. À ce moment se pose la question toujours actuelle des terrains disponibles pour construire et, bien entendu, du prix à payer, qui affiche souvent des niveaux pratiquement inabordables pour les PME.

Quelle est la motivation première des PME pour se tourner vers la MPME?

«Au fil de ses 67 ans d’existence, la Mutualité des PME s’est développée en un spécialiste du financement des PME. Elle offre le point de départ idéal pour les PME luxembourgeoises qui souhaitent développer leurs activités ou qui sont en train de chercher leur départ.

Dès le début d’un projet, les spécialistes de la MPME guident et conseillent les PME dans leur choix d’investissements et des moyens financiers à mettre en place. Les plans de financement préconisés tiennent toujours compte des éventuelles aides étatiques. Pour la mise en place de ces derniers, la MPME intervient en tant que facilitateur en cautionnant des crédits et en émettant des garanties.

Le réseau d’acteurs publics et privés avec lesquels collabore la MPME et ses excellentes relations avec les banques actives sur le marché des entreprises luxembourgeoises lui permettent d’offrir aux PME des solutions optimisées.

La MPME intervient en matière de financement, mais également sur la création ou la reprise d’entreprise. Pouvez-vous nous en dire plus?

«À côté du financement des investissements de développement, la MPME avait toujours à cœur le développement de la création d’entreprises. Au début des années 2000, elle a lancé son 'pack créateur d’entreprise'.

Il comporte une multitude de services, conseils et démarches d’accompagnement pour préparer la création de façon optimale. Ensuite, la Mutualité des PME prend en charge tout ou partie du risque de financement par son cautionnement et ses garanties en faveur des créateurs d’entreprises, qui sont souvent à court de fonds propres et de sûreté exigés par les banques dans le cadre de la règlementation prudentielle à laquelle elles sont soumises.

Après ces longues années d’existence du pack créateur de la MPME, des outils d’aide à la création de la SNCI, des programmes spécifiques pour créateurs par les banques et les aides étatiques, un constat de succès peut être tiré en voyant le nombre important de créations d’entreprises ayant pu être réalisées avec une approche de répartition des charges sur plusieurs épaules par tous les intervenants.»

Les inscriptions au «10x6 Profession: passionné(e)» sont ouvertes sur le site du Paperjam Club.