Enrico Benetto (Responsable de l’unité Life Cycle Sustainability au List)

«Mesurer précisément la durabilité d’un produit»

aujourd'hui Interview par Jonas Mercier
Enrico Benetto
«Le concept du Life cycle management peut être considéré comme un cadre qui doit être intégré à tous les niveaux d'une organisation: recherche et développement, conception de produits, marketing, achat etc.» (Photo: DR)

Pour sa 8e édition, la conférence internationale Life Cycle Management se tiendra à partir de lundi et jusqu’à mercredi à l’European Convention Center Luxembourg. Elle accueillera notamment l’aventurier suisse Betrand Piccard, qui a réalisé le premier tour du monde à bord d’un avion solaire.

Monsieur Benetto, quel est le rapport entre le «life cycle management» et Solar Impulse, le projet un peu fou réalisé par Betrand Piccard?

«Le life cycle management, gestion du cycle de vie en français, est une discipline scientifique qui a été créée il y a une vingtaine d’années et qui se propose de quantifier le plus précisément possible l’aspect écologique et durable d’un produit. Car il faut préciser que le recyclage n’est pas forcément bénéfique pour l’environnement ou que des produits issus de l’économie circulaire ne sont pas nécessairement durables. La communauté scientifique réfléchit donc à des indicateurs pour pouvoir mesurer cette caractéristique.

Or avec Solar Impulse, Betrand Piccard a réussi à démontrer que les technologies peuvent servir des objectifs durables.

Adapté à l’entreprise, comment le «life cycle management» fonctionne-t-il?

«Le concept du life cycle management peut être considéré comme un cadre qui doit être intégré à tous les niveaux d’une organisation: recherche et développement, conception de produits, marketing, achat etc. Il permet l’amélioration des aspects technologiques, économiques, environnementaux et sociaux d’une organisation et des biens et services qu’elle fournit.

Les organisations utilisent aussi les approches life cycle management pour identifier explicitement, documenter et communiquer leur stratégie commerciale et également structurer leur progression vers un mode de fonctionnement durable ou circulaire.

Pourquoi le Luxembourg et le Luxembourg institute of science and technology (List) ont-ils été choisis pour recevoir cette 8e conférence?

«Ces conférences ont lieu tous les deux ans et rassemblent chercheurs, industriels et décideurs politiques locaux et internationaux autour de la thématique life cycle management. L’objectif est de promouvoir et de démontrer le bon fonctionnement des méthodes et outils pour quantifier les impacts environnementaux, économiques et sociaux des produits, technologies, services et politiques qui nous entourent au quotidien.

L’équipe Life Cycle Sustainability and Risk Assessment du List démontre depuis une dizaine d’années ses compétences dans le domaine à travers ses travaux de recherche et diverses collaborations industrielles significatives. De plus, le Luxembourg se situant au cœur de l’Europe, c’est tout naturellement qu’il a été choisi pour l’organisation de l’édition 2017.»