Thomas Péan (DNCA Finance)

«La reflation devrait prédominer sur les marchés»

19 Novembre 2018 Interview par Paperjam Club
Thomas Péan: «DNCA Invest Eurose est un fonds mixte qui cherche à améliorer la rentabilité d’un placement patrimonial par une gestion active des actions et obligations de la zone euro.»
Thomas Péan: «DNCA Invest Eurose est un fonds mixte qui cherche à améliorer la rentabilité d’un placement patrimonial par une gestion active des actions et obligations de la zone euro.» (Photo: DNCA Finance)

En vue du 10x6 Keytrade: 10 fonds d’investissement, 10 stratégies organisé par le Paperjam Club le mercredi 21 novembre, l’un des orateurs, Thomas Péan, DNCA Finance, expose sa vision des marchés financiers.

Pouvez-vous, en quelques mots, vous présenter en tant qu’émetteur de fonds? Quelles sont vos spécificités (taille, spécialisation, histoire…) par rapport aux autres acteurs du marché?

Thomas Péan. –  «Avec plus de 26 milliards d’actifs sous gestion, DNCA défend depuis sa création une gestion essentiellement européenne de convictions et rassemble des spécialistes expérimentés qui mettent en œuvre une approche patrimoniale de la gestion au service d’investisseurs privés et institutionnels.

Nos gérants et analystes partagent tous le même état d’esprit caractérisé par:

  • Un souci d’excellence permis par une longue expérience des domaines sur lesquels ils agissent. Des échanges permanents et une étroite collaboration entre eux afin de partager leur vision des marchés et d’adapter la stratégie d’investissement la plus pertinente. 
  • Une ouverture d’esprit qui permet d’initier de nouvelles voies pour répondre aux enjeux de demain.
  • L’indépendance, condition indispensable pour agir dans le seul intérêt de la croissance du patrimoine de nos clients.

Quelle est la stratégie d’investissement du produit présenté au cours de cet événement? Quelles en sont les caractéristiques? Comment vous aide-t-elle à atteindre un meilleur rendement – ou une meilleure maîtrise du risque?

«DNCA Invest Eurose est un fonds mixte qui cherche à améliorer la rentabilité d’un placement patrimonial par une gestion active des actions et obligations de la zone euro. Il offre une alternative aux supports en obligations, et aux fonds en euros, mais sans garantie en capital.

Le fonds s’adapte aux différentes configurations de marché par un arbitrage constant et flexible entre quatre principales classes d’actifs: obligations classiques, obligations convertibles, actions et produits monétaires.

La gestion cherche à tirer parti au mieux des mouvements sur les titres en visant une faible volatilité.

En fonction de notre analyse de l’environnement macroéconomique, des politiques monétaire et budgétaire en zone euro, nous investissons et calibrons le portefeuille dans le respect du cadre réglementaire du fonds.

Eurose peut être investi jusqu’à 100% sur des produits de taux. Nous disposons constamment d’un gisement de titres arrivant à échéance afin de pouvoir réinvestir à tout moment à un taux que l’équipe de gestion estime plus élevé si des tensions importantes devaient se manifester.

La part actions varie de 0 à 35% du portefeuille par une gestion active et fondamentale. 

Nous plaçons la valorisation et la connaissance des sociétés au centre de nos décisions d’investissement.

Dans le contexte actuel des marchés financiers (taux bas, volatilité…), en quoi votre produit répond-il particulièrement bien à la demande actuelle des particuliers pour des fonds d’investissement? En d’autres mots, en quoi votre produit s’adapte-t-il aux spécificités des marchés actuels?

«Les portefeuilles diversifiés européens ont été largement favorisés ces dernières années par l’évolution des marchés obligataires. La conséquence de ces progressions renouvelées au fil des ans est que le rendement moyen offert par les divers compartiments du marché de taux est devenu très faible: à peine plus de 1% en moyenne sur les dettes d’entreprises en zone euro, y compris les dettes spéculatives, pour une maturité de l’ordre de cinq ans. Ce rendement moyen peut se comparer au rendement moyen du dividende versé par les grandes entreprises de la zone, de l’ordre de 3,7% pour l’indice Euro Stoxx 50. 

Du point de vue du rendement, un portefeuille diversifié doit donc actuellement privilégier une exposition aux actions et une duration courte sur la poche obligataire compte tenu du niveau des taux.

Le thème de la reflation devrait prédominer sur les marchés, favorisant la rotation des flux financiers vers les actifs risqués. Nous privilégions donc les actions européennes dans nos gestions diversifiées, les valorisations restant raisonnables. Les pics de volatilité seront donc mis à profit pour renforcer notre exposition action dans nos fonds diversifiés. Actuellement, la part actions d’Eurose s’élève à 31%.»

Vous pouvez vous inscrire au 10x6 Keytrade sur le site du Paperjam Club.