Martin Guérin (CEO)

«Détecter les projets d’innovation au Luxembourg»

07 Juin 2018 Interview par Paperjam Club
Martin Guérin Nyuko
Martin Guérin: «J’espère y trouver des contacts décontractés, des opportunités, des informations.» (Photo: Tania Bettega)

La société Nyuko renouvelle son adhésion au Paperjam Club. Présentation en trois questions.

Monsieur Guérin, pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société? 

«Nyuko est un accélérateur d’entrepreneurs. Nous offrons plusieurs programmes à destination des porteurs de projets, dans différents domaines et à différents stades de maturité. Ouverts à tous, pour la plupart gratuits, ils ont pour objectif de soutenir et stimuler l’esprit ‘start-up nation’ du Grand-Duché.

Vous venez de renouveler votre adhésion au Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à le faire?

«C’est un engagement à communiquer et collaborer avec les membres de l’écosystème. Les programmes de Nyuko sont ouverts à tous et nous souhaitons concrétiser cette philosophie notamment via les événements du Club. 

C’est aussi un bon moyen de partager ce réseau et ses événements avec les équipes opérationnelles.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Comme l’année dernière, j’espère y trouver des contacts décontractés, des opportunités, des informations. Je souhaite pouvoir détecter le plus tôt possible les projets d’innovation des entreprises luxembourgeoises et je peux proposer de l’hébergement pour les start-up et des mises en relation avec des entreprises innovantes dans le cadre de projets d’Open Innovation.»