Jean Diederich
01 Décembre 2016

Le projet de loi 7024 porté par le ministre Gramegna continue de susciter de vives réactions sur le marché. C’est au tour de Jean Diederich, aux commandes de l’Apsi, de s’exprimer. Il regrette un déficit de collaboration au sein du patronat et un retard dans la digitalisation du secteur financier.

Pages