Plan social à venir

Une quinzaine de salariés de D.A.S. Luxembourg menacés

15 Janvier 2018 Par Paperjam.lu
Aleba
Sur les 25 salariés de D.A.S. Luxembourg, seuls les dix du département juridique et sinistre seront repris par Allianz, selon l’Aleba.  (Photo: Google maps / dr)

La compagnie d’assurance spécialisée dans la protection juridique, basée à Strassen, fermera ses portes, annonce lundi l’Aleba. Une décision prise par le siège de la firme présente depuis les années 1980 au Grand-Duché. Seules dix personnes échapperaient au plan social à venir.

Nouveau départ officiel sur la Place. Moins de deux mois après l’annonce des départs de la banque Hapoalim et de la signature d’un plan social au sein de la société de courtage Tullett Prebon, un nouveau plan social se profile. Dans un communiqué publié lundi, l’Aleba annonce que «D.A.S. Luxembourg (…) a annoncé son intention de licencier une quinzaine de ses salariés.»

Pour le principal syndicat du secteur bancaire, cette annonce fait suite à la décision «du siège de la société (…) de vendre le portefeuille clients de sa filiale luxembourgeoise à Allianz Luxembourg.» Une cession de fonds qui aurait pour conséquence directe le licenciement des deux tiers des 25 salariés actuels: «seules 10 personnes seraient reprises par Allianz, soit le département juridique et sinistre», écrit l’Aleba.  

Cette annonce, la première en 2018, intervient après une année 2017 marquée par la mise en place de cinq plans sociaux sur la Place. Des plans qui ont impacté «environ 200 salariés», selon les décomptes de l’Aleba.