Trafic aérien

Une fréquentation record des aéroports européens

11 Août 2017 Par Jonas Mercier
Aéroport du Findel
Avec 1,6 million de passagers enregistrés durant les six premiers mois de l’année, le Findel enregistre une croissance de 18,2% par rapport au premier semestre 2016. (Photo: Christophe Olinger / archives)

Les aéroports européens ont enregistré durant la première moitié de l’année une croissance moyenne de 9% de leurs passagers, confirmant la très bonne santé du transport aérien sur fond de reprise économique.

À en croire le directeur général de l’association des aéroports européens (ACI), Olivier Jankovec, une croissance comme celle-là ne s’était pas vue depuis au moins 10 ans. L’ACI a publié jeudi les chiffres de fréquentation des aéroports européens et ceux-ci ont connu une augmentation moyenne de 9% sur un an au premier semestre 2017, soit quelque 90 millions de passagers de plus, par rapport à 2016.

«Et cela s’ajoute à une croissance déjà significative: le volume de passagers a augmenté de près de 30% depuis 2012», précise Olivier Jankovec.

Cette bonne forme du transport aérien s’explique par plusieurs facteurs «ponctuels et plus structurants», estime l’ACI. Ainsi, les marchés affectés par le terrorisme l’année dernière attirent de nouveau, alors que la reprise de l’économie européenne et les prix toujours bas du pétrole favorisent ce rebond.

Près de 20% pour le Findel

Ce sont les pays d’Europe centrale et de l’Est qui bénéficient le plus de cette bonne santé du transport aérien avec, pour la majorité des aéroports situés dans ces régions, des progressions de trafic à deux chiffres.

Parmi les plus gros aéroports du continent, Amsterdam-Schiphol enregistre une hausse de 8,7%, Paris-CDG 5,2%, Francfort 4,5% et London-Heathrow 3,9%.

Lux-Airport, quant à lui, se place en haut du classement avec 1,6 million de passagers enregistrés durant le premier semestre, soit 18,2% de plus qu’au premier semestre 2016. Ces chiffres seront certainement dopés pour la seconde partie de l’année par la réouverture début juillet du terminal B. La direction de l’aéroport a d’ailleurs l’ambition d’atteindre en 2017 quelque 3,5 millions de passagers.