Samsung

Une erreur qui coûte 86 milliards

12 Avril 2018 Par Paperjam.lu
Samsung
Une erreur de touche qui coûte très cher à Samsung.  (Photo: Licence C.C.)

En Corée du Sud, un trader de la filiale finance de Samsung a versé par erreur des milliards d’actions à ses employés, pour un total estimé à 86 milliards d’euros, rapporte RFI mercredi.

C’est vendredi dernier que la bourde monumentale s’est produite. Samsung Securities, filiale finance du géant sud-coréen, devait verser à ses employés 1.000 wons à titre de dividendes, soit l’équivalent de moins d’un euro, par action détenue.

À la place, le trader qui s’en occupait s’est trompé de touche et a envoyé 1.000 nouvelles actions à chaque employé.

Près de 2,8 milliards d’actions ont ainsi été versées, pour un montant estimé à 86 milliards d’euros au total. Le problème majeur, c’est que l’entreprise ne possède pas autant d’actions. Les employés se sont de leur côté empressés de les revendre, avant que l’entreprise ne se rende compte de son erreur.

Les autorités de contrôle alertées

Cette grossière erreur a néanmoins attiré l’attention des autorités de contrôle des marchés, qui ont interrogé Samsung sur le fait d’avoir validé l’encaissement d’actions qui n’existent pas.

Cet épisode pourrait révéler des pratiques frauduleuses au sein de Samsung Securities, avec des opérations dites de «ventes à découvert à nu», précise RFI. Une enquête a été lancée par les autorités de contrôle afin de vérifier si ces opérations, illégales depuis la crise financière de 2008, continuent d’avoir lieu dans certaines sociétés de courtage.