Questionnaire

Une enquête sur la santé des résidents est lancée

21 Janvier 2019 Par Paperjam.lu
Une enquête du même genre avait été réalisée en 2014, dans laquelle près de 70% des participants considéraient leur état de santé comme «bon» ou «très bon».
Une enquête du même genre avait été réalisée en 2014, dans laquelle près de 70% des participants considéraient leur état de santé comme «bon» ou «très bon». (Photo: Shutterstock)

Quel est l’état de santé des résidents? Pour le savoir, la Direction de la santé, en collaboration avec le Luxembourg Institute of Health, lance une vaste enquête. 18.000 résidents seront sollicités par voie postale pour y participer durant l’année 2019.

18.000 hommes et femmes âgés de plus de 15 ans et résidant au Luxembourg se verront recevoir un courrier officiel de la Direction de la santé pour participer à une vaste enquête sur la santé.

Une première vague de courriers a déjà été envoyée durant ce mois de janvier. D’autres suivront au cours de l’année 2019.

Toutes les personnes sollicitées ont été sélectionnées au hasard. Leur participation n’est pas obligatoire, mais la Direction de la santé estime, dans un communiqué, que «plus le nombre de participants est grand, plus les données refléteront l’état réel de la santé de la population au Luxembourg».  

Le questionnaire en ligne ne peut être rempli que par les personnes qui ont reçu un courrier.

L’enquête, elle, se fait de manière totalement anonyme. Les questions sont disponibles en quatre langues et se composent de quatre parties: l’état de santé, le recours aux soins de santé, les déterminants de santé et les caractéristiques socio-économiques. 

Cette collecte de données comporte trois objectifs:

  • Adapter le système de santé aux besoins réels des citoyens;
  • Évaluer le résultat des politiques de santé;
  • Analyser au niveau national les évolutions des résultats dans le temps et comparer les résultats avec ceux des autres pays européens qui organisent la même enquête définie par Eurostat.

Des données datant de 2014

Une enquête du même genre avait été réalisée en 2014 sur base d’un échantillon représentatif de la population permettant la récolte de précieuses données.

La Direction de la santé avait tiré les principaux constats suivants:

  • Près de 70% des participants considéraient leur état de santé comme «bon» ou «très bon»;
  • Les maladies et affections les plus fréquemment déclarées étaient les affections lombaires ou d’autres anomalies chroniques du dos;
  • Plus d’une personne sur trois a déclaré avoir été limitée dans ses activités pendant au moins six mois à cause d’un problème de santé;
  • 20,5% étaient fumeurs (occasionnels et quotidiens), soit un résident luxembourgeois sur cinq;
  • 40,6% consommaient de l’alcool au moins une fois par semaine (contre 29,6% au niveau de l’Union européenne).

Parmi les adultes (18 ans et plus): 

  • 15,6% étaient obèses et environ un tiers (32,4%) était en surpoids;
  • 35,8% des personnes ne consommaient pas de fruits et/ou de légumes quotidiennement;
  • 40,8% pratiquaient plus de 150 minutes d’activité physique d’endurance par semaine contre 29,9% au niveau de l’Union européenne.