Création de EC21

Un partenariat à trois

16 Janvier 2018 Par Audrey Somnard
Léon Kirch / European Capital Partners.
Léon Kirch est associé et CIO d'European Capital Partners. (Photo: European Capital Partners)

Le Luxembourgeois European Capital Partners s’associe avec le Suisse Colombo Wealth Management et le Français Twenty First Capital pour créer EC21, une boutique de gestion de fortune. Explication en primeur sur cette nouvelle entité.

C’est mardi soir que les trois entités officialisent leur partenariat sous la bannière EC21, un cumul d’expertise dans la gestion de patrimoine. Les actifs sous gestion réunis s’élèvent à environ 4,5 milliards d’euros, avec un partenariat à trois parts égales pour les trois pays.

Pour le Suisse, le Français et le Luxembourgeois, le but est d’unir leurs forces et leur expertise dans un marché de plus en plus concurrentiel pour les petites structures: «Nous avons été beaucoup approchés par les banques privées et les ‘wealth managers’, explique Léon Kirch, associé et CIO d’ECP. Il fallait donc joindre nos forces dans un marché où les différentes expertises sont nécessaires pour satisfaire nos clients.»

Face à un Suisse et un Français, c’est finalement au Luxembourg, dans les locaux d’ECP, que la nouvelle entité va s’installer. Une évidence: «Le Luxembourg est plus international, plus neutre, note Sybille Peter, membre du conseil d’administration de Colombo Wealth Management. Et puis le secteur financier est plus accueillant pour les entrepreneurs, notamment en termes de régulations». Les Suisses apprécient d’avoir cette ouverture sur le marché de l’Union européenne, surtout dans un contexte post-Brexit où Londres faisait jusque-là figure d’évidence. «Le Luxembourg est similaire à la Suisse dans sa qualité de services, son côté multiculturel et ses langues, comparé à Paris».

Sybille Peter est membre du Conseil d'Administration de Colombo Wealth Management.

Léon Kirch est associé et CIO d'European Capital Partners, Sybille Peter est membre du Conseil d'Administration de Colombo Wealth Management.

L’agrément PSF pour le printemps

Un employé a été embauché pour mettre la structure en place, mais d’autres suivront au cours des prochaines semaines: cinq à dix sont prévus pour 2018. En attendant, il faut obtenir l’agrément PSF délivré par la CSSF, ce qui devrait être fait au courant du printemps: «Nos premiers contacts avec la CSSF ont été positifs, le dépôt du dossier d'agrément devrait être fait en février. Le fait qu’EC21 est créée à partir de trois sociétés déjà dans le circuit de la régulation devrait faciliter les choses», espère Léon Kirch.

À terme, EC21 proposera une solution aux gérants de patrimoine indépendants européens et suisses à la recherche d’une plateforme de gestion luxembourgeoise dotée de la libre prestation de services (LPS) qui leur permette de se concentrer sur leurs compétences-clés, à savoir la gestion de patrimoine et les services de «family office». Mais aussi aux banquiers privés qui souhaitent servir leurs clients à long terme en toute indépendance tout en collaborant avec plusieurs banques dépositaires au Luxembourg et à l’étranger.