Depuis Las Vegas

«Un CES de la maturité plutôt que de la disruption»

12 Janvier 2018 Interview par Jonas Mercier

Alors que le Consumer Electronics Show doit se clôturer vendredi, le cofondateur du Hub Institute, Emmanuel Vivier, nous livre son analyse et ses impressions sur les nouveautés présentées par les plus grands acteurs des nouvelles technologies.

La voix comme moyen d’interaction privilégié avec la technologie et l’interconnexion des objets connectés, voici les grandes tendances qui ont marqué cette édition du CES. Et si l’automobile a été incontestablement la grande vedette du salon, on a également beaucoup parlé de la maison connectée et de l’e-santé.

Monsieur Vivier, les constructeurs automobiles se sont beaucoup fait remarquer cette année. Le CES devient-il un salon de l’automobile technologique?

Les industriels s’intéressent-ils également de plus en plus au domaine de l’e-santé?

Quelles sont les autres tendances à remarquer, selon vous?

Vous parlez beaucoup des géants de l’industrie technologique. Cela veut-il dire que les start-up étaient moins visibles?