Suite à une nouvelle provocation

Trump n’exclut pas la réponse nucléaire à la Corée du Nord

04 Septembre 2017 Par Paperjam.lu
donald trump
Donald Trump a indiqué qu’il allait réunir ses responsables de la sécurité pour discuter de l’évolution de la situation. (Photo: Licence CC)

Le président américain a réagi à un nouvel essai nucléaire effectué par le régime nord-coréen. Donald Trump envisage de recourir à toute la batterie de réponse dont il dispose, y compris l’arsenal nucléaire.

Où s’arrêtera l’escalade de provocation? La question ne trouve pas encore de réponse au lendemain d’un nouvel essai nucléaire, le sixième, effectué par la Corée du Nord. Dimanche, la communauté internationale a condamné cet essai salué comme une réussite par le régime de Pyongyang.

Une condamnation teintée d’inquiétude car la bombe à hydrogène utilisée pour l’essai était près de 10 fois plus puissante que celle de l’essai mené en septembre 2016, selon les mesures réalisées par les autorités japonaises.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a aussi condamné cette attaque dans une interview accordée à nos confrères de la radio 100,7. Il compte sur le soutien de la Chine pour trouver une solution face aux provocations de la Corée du Nord. Le régime Pyongyang se trouve en effet de plus en plus isolé, même par son principal partenaire dans la région.

Dans une série de tweets publiés en réaction à l’essai nucléaire, le président américain Donald Trump a indiqué qu’il allait réunir ses responsables de la sécurité pour discuter de l’évolution de la situation.


«Le président Trump a réaffirmé l’engagement des États-Unis à défendre notre patrie, nos territoires et nos alliés en utilisant la gamme complète des capacités diplomatiques, conventionnelles et nucléaires dont nous disposons», indique le communiqué de la présidence américaine.

Donald Trump envisage, outre une réponse militaire, de prendre des sanctions à l’égard des pays qui entretiendraient des relations économiques avec la Corée du Nord.