Étude TNS Ilres

Trois quarts des résidents parlent le luxembourgeois

08 Juin 2018 Par Audrey Somnard
En famille, on parle le luxembourgeois pour les trois quarts des foyers, estime un sondage de TNS Ilres.
En famille, on parle le luxembourgeois pour les trois quarts des foyers, estime un sondage de TNS Ilres. (Photo: Licence C.C.)

Si les trois quarts de la population au Luxembourg maîtrisent le luxembourgeois, la palme revient toujours au français, maîtrisé par 98% de la population, selon un sondage TNS Ilres présenté mercredi au ministère de l’Éducation nationale.

Le multilinguisme, si cher au Luxembourg, a encore de beaux jours devant lui. Selon un sondage présenté par TNS Ilres, 72% des personnes interrogées parlent ainsi les trois langues officielles du pays et 73% maîtrisent quatre langues ou plus.

Phénomène qui se confirme également, la place du luxembourgeois à l’écrit est confortée. Car 63% des sondés qui parlent le luxembourgeois et 33% de ceux qui ne le parlent pas le considèrent comme une langue écrite à part entière. Bien sûr, la jeune génération y est pour beaucoup, car elle communique beaucoup par écrit, à coups de messages par smartphone.

Les jeunes sont les champions du multilinguisme

Ce sont les jeunes âgés de 16 à 24 ans qui sont les champions du multilinguisme. Au total, 94% d’entre eux parlent le luxembourgeois et 92% les trois langues officielles. C’est bien sûr grâce à l’école luxembourgeoise qu’ils peuvent maîtriser les langues officielles du pays, tandis que l’apprentissage des langues est plus difficile pour les non-Luxembourgeois qui arrivent au pays à l’âge adulte.

Pour TNS Ilres, la pratique du luxembourgeois est donc bien une réalité dans la majorité des foyers du pays. Pour autant, le français occupe néanmoins une place encore plus importante, puisqu’il est parlé par la quasi-totalité de la population (98%).