Urbanisme

Trois nouveaux projets à Belval

19 Juillet 2017 Par Céline Coubray
Projet
Ce qui n’est encore qu’un parking de surface deviendra prochainement un nouveau quartier mixte largement ouvert aux familles. (Photo: Agora)

Agora a dévoilé trois nouveaux projets pour la première phase du développement du quartier en devenir Central Square à Belval.

Le quartier Central Square a été redessiné par KCAP Architects&Planners (Rotterdam) en 2011. Une procédure anonyme a été lancée entre novembre 2016 et juillet 2017 auprès de groupements composés de promoteurs et d’architectes pour concevoir et réaliser les trois premiers projets immobiliers de ce nouveau quartier de Belval sur trois lots différents (lot 39, 46, 47), mais voisins, situés à côté des futures Capelli Towers et de la tour Naos. Actuellement, le site est occupé par un parking de surface.

Après analyse des critères de sélection qui portaient aussi bien sur l’aspect architectural qu’économique, ce sont les équipes composées de Tralux Immobilier/Petitdidierprioux Architectes, Soludec-Asars Development/Metaform architects et Atenor/Steinmetzdemeyer qui ont remporté la procédure.

Projet Lot 39 : Tralux Immobilier/ Petitdidier-Prioux ArchitectesLot 46 Atenor-SteinmetzDemeyerProjet Lot 47 : Soludec-Asars Development/Metaform Architects

21 équipes en compétition

Au total, 21 propositions ont été introduites auprès de la commission architecturale et urbanistique de sélection qui a remis ses recommandations à Agora. Une autre commission économique s’était tenue en parallèle. Le conseil de gérance d’Agora réuni le 14 juillet 2017 a décidé, à l’unanimité, de suivre les recommandations des experts et pris la décision de sélectionner ces trois projets qui devraient être livrés en 2020.

«Le grand défi de cette procédure résidait dans le fait de pouvoir associer trois projets différents pour en faire un ensemble urbanistique cohérent. Grâce à la richesse de la réflexion des équipes et à l’expertise de la commission de sélection nous y sommes parvenus», indique Vincent Delwiche, directeur général d’Agora.

38.000m2 à venir

Les propositions représentent au total une surface constructible de 38.000m2. Elles reposent sur une mixité de programme logements (60%) – bureaux (35%) – services et commerces (5%). Ce sont ainsi 400 nouveaux résidents qui pourront être accueillis aux côtés de 700 employés. Chaque projet apporte une spécificité comme des logements évolutifs, des espaces de convivialité, l’utilisation des nouvelles technologies au service de la mobilité urbaine, des toitures-jardins ou la possibilité d’aménager des appartements d’accueil pour les visiteurs des résidents.

Attirer les familles

Les lots se situent sur la commune de Sanem qui, en accord avec Agora, entendait favoriser l’implantation de familles dans ce nouveau quartier. Aussi, les surfaces d’habitations seront généreuses, de 2 à 4 chambres, avec des espaces collectifs animés, des duplex voire des «maisons» en duplex aux derniers niveaux, avec de grands espaces extérieurs, ou encore des appartements de type loft avec verrière. Chose rare sur le marché actuel, les logements de 2 à 3 chambres et plus, notamment sous forme de duplex, représenteront 80% des unités de logement. La typologie hybride Home office a également été envisagée.

«L’objectif est de faire vivre Belval par et grâce à la diversité. Les familles en sont une composante essentielle que nous souhaitons privilégier comme élément structurant de la vie sociale d’un quartier. C’est dans ce sens que nous souhaitons leur proposer une offre qui corresponde à leurs besoins et leurs aspirations», a déclaré Frank Vansteenkiste, président d’Agora. Chose peu commune, les projets ont été sélectionnés avant même que le Plan d’Aménagement Particulier n’ait été adopté. Une fois que celui-ci sera finalisé, les chantiers pourront commencer, certainement d’ici 12 à 18 mois.