Dubaï 2020 2/19

Toucher les étoiles

19 Avril 2017 Par Céline Coubray
Steinmetzdemeyer en collaboration avec la scénographe Beryl Koltz
Le parcours du visiteur est pensé de manière ascendante, de la terre aux étoiles, donnant ainsi son nom à l’exposition. (Illustration: STDM)

Suite à l’appel à projets pour le pavillon luxembourgeois à l’exposition universelle de Dubaï en 2020, 19 projets ont été soumis. Si Metaform a remporté la consultation en collaboration avec The Space Factory, 18 autres candidats avaient également proposé un projet qu’Archiduc.lu vous présente dans cette série. Aujourd’hui, le projet mené par le bureau Steinmetzdemeyer en collaboration avec la scénographe Beryl Koltz.

Le pavillon s’inscrit dans la stratégie de développement du pays, soutenu par une équipe pluridisciplinaire fortement impliquée à différents niveaux dans ces initiatives de développement. Aussi, les concepteurs ont choisi de développer une expérience du visiteur en trois phases: la communication, les ressources et le transport.

Ce «Smart Pavilion», comme il est appelé dans la note d’intention, fonctionne comme un site internet intuitif: «La main, symbole de l’ingéniosité humaine, y voit son utilisation transformée à travers les trois révolutions industrielles. Ainsi, à travers l’exposition permanente, la main du visiteur passe du levier au bouton puis au touch screen, pour ensuite s’autoriser à rêver plus grand et aller jusqu’à toucher les étoiles, dans un grand élan collectif.»

Le parcours du visiteur est quant à lui pensé de manière ascendante, de la terre aux étoiles, ce qui donne le nom à l’exposition permanente: «From Soil to Space».

Une interprétation des caractéristiques du pays

Le groupement a proposé une vision inclusive et fédératrice à travers la mise en place d’une plateforme collaborative autour du pavillon. Ceci se matérialise par un pavillon à la fois très construit et réfléchi en termes d’architecture tout en étant flexible pour absorber les développements rapides du secteur de l’innovation jusqu’en 2020.

En outre, le pavillon illustre les caractéristiques choisies par le gouvernement pour représenter Luxembourg: pour l’ouverture, la mise en place d’une entrée sous forme de «Digital Garden» favorisant la communication; la fiabilité est incarnée par un volume carré au premier étage qui abrite la «Bank of Resources»; et le dynamisme est interprété dans un volume central aérien, «Star Capsule», reprenant le thème du transport.

Retrouvez l’intégralité de cet article sur le site d’Archiduc.lu.