Application mobile

Taxiapp.lu, le taxi «à prix compétitifs»

18 Janvier 2019 Par Jamila Boudou
Offrir un taxi aux usagers dans les deux à quatre minutes, c’est l’ambition à termes des deux amis entrepreneurs et cofondateurs de Taxiapp.lu.
Offrir un taxi aux usagers dans les 2 à 4 minutes, c’est l’ambition à terme des deux amis entrepreneurs et cofondateurs de Taxiapp.lu. (Photo: Patricia Pitsch/ Maison Moderne)

Lancée officiellement ce jeudi au Luxembourg, l’application Taxiapp.lu a déjà été téléchargée plus 2.500 fois en quelques heures. Cette nouvelle plate-forme réunit actuellement une cinquantaine de petites et moyennes sociétés de taxis et de chauffeurs indépendants. L’offre devrait doubler ces prochaines semaines.

«On ne s’attendait pas à ça», confie à Paperjam Renzo Bellanima, l’un des deux associés et fondateurs de la start-up Taxiapp.lu. Une information relayée par nos confrères de l’Essentiel.

«Notre plate-forme compte actuellement une cinquantaine de taxis, mais depuis ce jeudi matin, 50 chauffeurs professionnels supplémentaires se sont inscrits», ajoute son associé, Michele Lovece.

«Avec ces nouvelles inscriptions que nous devons par ailleurs avaliser, notamment en vérifiant la licence de taxi, nous estimons que dans deux semaines environ, nous serons la centrale comptant le plus grand nombre de véhicules.»

Les fondateurs de l’application Taxiapp.lu, téléchargée 2.500 fois en quelques heures après son lancement jeudi, ont pour ambition de limiter à terme le temps d’attente des usagers, 2 à 4 minutes pas plus.

Via l’application, l’utilisateur et le taxi le plus proche sont géolocalisés.

Renzo Bellanima, cofondateur de Taxiapp.lu

«Via l’application, l’utilisateur et le taxi le plus proche sont géolocalisés. Ce qui permet de limiter au maximum le temps d’attente à la fois pour le client et le chauffeur», relate Renzo Bellanima.

«En moyenne, on estime entre 10 et 11 heures le temps que passe un chauffeur dans son taxi. Une durée durant laquelle les périodes d’attente sont très importantes, environ 7 heures. Ce qui fait 3 heures de courses effectives. Avec notre application, nous proposons aux chauffeurs, avec nos tarifs, de rouler plus», explique Michele Lovece.  

Les entrepreneurs Michele Lovece et Renzo Bellanima ont également fondé en 2016 Webfood.lu pour la commande de repas et livraison à domicile. Photo: Patricia Pitsch/Maison Moderne

Les entrepreneurs Michele Lovece et Renzo Bellanima ont également fondé en 2016 Webfood.lu pour la commande de repas et la livraison à domicile. (Photo: Patricia Pitsch/Maison Moderne)

Les prix des courses aussi se veulent très «compétitifs, entre 20 et 50% moins chers que nos concurrents», ajoute Michele Lovece. Trois tarifs sont disponibles selon le modèle du véhicule: 1,99 euro/kilomètre, 2,40 euros/kilomètre et 2,80 euros/kilomètre. Entre 5 et 10% de la course seront reversés à la start-up. Le prix de la course, lui, calculé au moment de la réservation, reste fixe. Le client paie le chauffeur en espèces ou par carte de crédit.

Taxiapp.lu dans la Grande Région?

Dans un premier temps, les créateurs de Taxiapp.lu se focalisent sur un développement au Luxembourg, puis, dans un deuxième temps, visent la Grande Région. Il faut dire que les associés ne sont pas novices dans le monde de l’entrepreneuriat. Renzo Bellanima est restaurateur, Michele Lovece est à la tête d’une entreprise de peinture à Bonnevoie.

Ensemble, les deux amis de longue date ont également fondé en 2016 Webfood.lu, une plate-forme qui réunit plus d’une centaine de restaurants et qui permet aux utilisateurs de commander leurs repas via l’application et d’être livrés à domicile ou sur leur lieu de travail.