Nouvelle ère

Talkwalker passe sous pavillon américain

11 Janvier 2018 Par Thierry Raizer
Christophe Folschette, cofondateur de Talkwalker
Pour Christophe Folschette, cofondateur, et les équipes de Talkwalker, cette arrivée au capital de la société coïncide avec le besoin d’engager 100 nouvelles recrues. (Photo: Mike Zenari / archives)

La croissance et, surtout, les solutions de Talkwalker ont séduit le fonds américain Marlin Equity Partners. La pépite luxembourgeoise active dans la veille et la gestion de marques sur les réseaux sociaux entre dans une autre ligue.

«Objectivement, nous ne sommes plus une start-up.» Thibaut Britz donnait déjà le ton à l’occasion d’une interview réalisée pour le numéro de septembre/octobre 2016 de Paperjam. Le cofondateur, avec Christophe Folschette, de Talkwalker affirmait à sa manière ses ambitions. 

Quelques jours avant le passage en 2018, un nouveau chapitre majeur s’est joué, puisque le fonds international d’investissement privé californien Marlin Equity Partners a jeté son dévolu sur Talkwalker en prenant une participation majoritaire pour un montant non précisé.

Créé en 2005, Marlin Equity Partners revendique plus de 6,7 milliards de dollars investis dans différents secteurs, dont les technologies et une centaine d’acquisitions. L’opération a été menée avec les conseils de Tenzing Partners.

«Pour Talkwalker, ce nouvel investisseur est l’occasion d’accélérer sa croissance et de conforter son statut de plateforme leader dans le secteur de la veille et de l’analyse du web et des réseaux sociaux en exploitant les ressources opérationnelles et l’expérience de Marlin en matière d’entreprises technologiques à forte croissance», annonce le communiqué de presse de la société diffusé ce jeudi.

Croissance par palier

L’équipe de Talkwalker compte désormais près de 200 collaborateurs répartis entre les bureaux de Luxembourg et de Francfort en Europe, et sur le marché américain, où la marque est présente depuis 2015 à New York et San Francisco.

Après une première levée de fonds en 2013 auprès d’investisseurs luxembourgeois dont la société d'investissement Sting, Talkwalker a enclenché il y a tout juste un an la vitesse supérieure auprès du Néerlandais Main Capital Partners: 5 millions d’euros.

Avec le rachat par Marlin Equity Partners, Talkwalker trouve un nouvel actionnaire aux ambitions globales. Les fondateurs et le CEO Robert Glaesener (dans l’aventure depuis 2010) demeurent aux commandes opérationnelles, ainsi que dans l’actionnariat, minoritaires désormais.

Nouveaux engagements prévus

Depuis ses fondations en 2009, Talkwalker se sera révélé comme une des success-stories majeures de la Place luxembourgeoise ICT.

Reconnu parmi les plus grands fournisseurs de SaaS européens, son logiciel scanne au quotidien plus de 150 millions de blogs, forums et sites d’actu, ainsi que plus de 10 réseaux sociaux au service de ces clients qui sont autant de grandes marques comme Microsoft, AccorHotels ou des médias. 

Talkwalker annonce également vouloir engager plus de 100 nouveaux employés en 2018, ce qui reflète le besoin criant de compétences dans le secteur.