Nomination

Suzanne Cotter pressentie pour le Mudam

07 Août 2017 Par France Clarinval
Mudam Suzanne Cotter
Le Mudam devrait pouvoir compter sur la grande expérience internationale de Suzanne Cotter. (Photo: CIMAM)

Directrice du musée Serralves de Porto et membre du comité scientifique du Mudam, Suzanne Cotter aurait été choisie pour diriger le musée d’art contemporain.

En février dernier, le conseil d’administration du Mudam disait «vouloir prendre le temps de trouver la perle rare» pour le successeur à Enrico Lunghi, démissionnaire à la fin 2016. Un comité de sélection international avait été nommé, un chasseur de têtes réputé dans le monde de l’art mandaté et un appel à candidatures lancé dans la presse…

Selon les informations de Paperjam, ce serait finalement Suzanne Cotter qui aurait été choisie. Contacté par Paperjam.lu, le Mudam n’a pas souhaité réagir et n’a pas encore confirmé l’information. Cette Australienne n’est pas une inconnue pour l’institution luxembourgeoise puisqu’elle est membre du comité scientifique qui donne son avis sur les acquisitions du Mudam depuis 2016. Directrice du musée Serralves de Porto depuis 2013, elle y a mené un important travail de programmation, d’acquisition, de publication et de médiation. Avant cela, elle fut curatrice pour le Guggenheim Abu Dhabi Project, mettant en place les grandes lignes de développement du futur musée.

De 2002 à 2009, Suzanne Cotter a été directrice adjointe du Modern Art Oxford, où elle a été curatrice d’une trentaine d’expositions d’art moderne et contemporain. On lui doit aussi l’organisation de rétrospectives de Lucio Fontana ou Paul Klee à la Hayward Gallery de Londres, où elle a travaillé de 1999 à 2002, après un passage à la Serpentine Gallery, également à Londres.

Suzanne Cotter connaît une belle expérience internationale, confirmée par sa position de co-curateur de la 10e biennale de Sharjah aux Émirats arabes unis en 2011. Elle est aussi membre de jurys et conseils dans différentes institutions d’art contemporain dans différents pays comme l’Allemagne, le Portugal, les États-Unis ou la France où elle a reçu le titre de Chevalier des arts et des lettres en 2005.