DANS LE LAND

Supplément Made in Luxembourg

14 Décembre 2017 Par Paperjam.lu
Land
 (Photo: d'Lëtzebuerger Land)

Chaque semaine, Paperjam.lu vous propose de découvrir les grands dossiers qui font la une du Lëtzebuerger Land. Cette semaine, focus sur le M.

Chaque année (ou presque), le Lëtzebuerger Land publie en décembre le supplément Made in Luxembourg qui dresse les portraits de producteurs d’aliments locaux, d’artisans et d’entreprises industrielles. Dans l’édition qui accompagne le Land de ce vendredi sont notamment présentés le spécialiste des produits en carbure Ceratizit, le distillateur Josy Zenner ou encore le producteur d’anneaux de levage articulés Codipro.

Land

Adieu Schuman

Alors que les services du Parlement européen libéreront le bâtiment Schuman de la place de l’Europe d’ici deux ou trois ans, l’État se tâte: démolir ou sauvegarder? Le jugement esthétique semble clair: c’est moche! Pas sûr pourtant. Car le bâtiment est aussi le symbole du nouveau modernisme du Luxembourg. En 1961 est créé le Fonds d’urbanisation et d’aménagement du Kirchberg, en 1962 commence la construction du pont Grande-Duchesse Charlotte («pont rouge»), qui permettra de relier le nouveau quartier à partir de 1966, avec comme têtes de pont au Limpertsberg le «Théâtre du millénaire» (Grand Théâtre) conçu par Alain Bourbonnais (1960-64) et au Kirchberg une «Cité européenne nouvelle et de conception urbanistique et architecturale hardie et moderne», comme le décrit le gouvernement, une antithèse de la vieille ville. Une critique architecturale d’un immeuble mal aimé.

Assistance judiciaire light

Prenant à charge les frais d’avocat de quelque 6.000 justiciables par an, l’État luxembourgeois promet aux marginalisés un accès à la justice. Pour les mineurs, réfugiés, pauvres et détenus qui bénéficient de cette assistance judiciaire (AJ), les enjeux sont très réels: asile ou expulsion, emprisonnement ou remise en liberté, divorce et garde des enfants. Cela fait plus de trois ans que le Barreau et le ministère de la Justice négocient sur les honoraires et horaires de l’AJ. Jusqu’ici sans grandes avancées. Or, interrogé par le Land, le ministre de la Justice, Félix Braz (Déi Gréng), fait une annonce inattendue: il dit vouloir étendre le cercle des bénéficiaires de l’AJ. Or, au même moment, son ministère tente de réduire le nombre d’heures qu’un avocat pourra facturer dans le contexte d’une AJ.