Écosystème Start-up

Snapswap sélectionnée par l’ING Fintech Village

14 Mars 2018 Par Jonas Mercier
Denis Kiselev
Originaire de San Francisco, Snapswap a été la première start-up à obtenir le statut d’établissement de monnaie électronique en Europe. Ici, Denis Kiselev, son fondateur et CEO. (Photo: Christophe Olinger / archives)

La fintech luxembourgeoise fait partie des six start-up sélectionnées par la banque pour participer à son programme d’accélération. Celui-ci durera quatre mois et doit aboutir sur la réalisation d’une nouvelle solution.

Il y aura un peu du Luxembourg cette année dans l’ING Fintech Village. La banque vient en effet d’annoncer qu’elle avait sélectionné les six start-up qui participeront à la troisième édition de son programme de coaching intensif, qui s’étend sur quatre mois. Snapswap fait partie du lot.

La fintech originaire de San Francisco, qui s’est installée au Luxembourg en octobre 2015 et qui fut la première start-up à obtenir le statut d’établissement de monnaie électronique en Europe, propose déjà un système de paiement sur blockchain, avec son application Gloneta. Elle travaille également avec Telindus sur des solutions de «know your customer» (KYC).

En participant à ce programme de coaching, Snapswap montre sa volonté de continuer à développer des services financiers spécifiques grâce à son expertise. Le but de l’ING Fintech Village est en effet de créer «en étroite collaboration avec ING» un nouveau produit et de présenter une «proof of concept» à l’issue de ce stage. Les résultats seront dévoilés le 26 juin 2018.

Aux côtés de Snapswap, ce sont Accountable (Belgique), Asteria (Suède), Koopol (Belgique), REGnosys (Royaume-Uni) et Rockestate (Belgique) qui ont été sélectionnées. Toutes seront accueillies pendant quatre mois dans l’incubateur d’ING, qui se trouve à Diegem, en Belgique. «À l’heure de cette troisième édition, nous sommes fiers de constater que nous avons poursuivi plusieurs partenariats avec des fintech des deux premières éditions, dont nous sommes en train de déployer les solutions au sein de notre banque», explique Stephanie Van Avesaat, la responsable du Fintech Village.

Une jolie perspective pour Snapswap.