Logement

Premier essai transformé à Dudelange pour les Baulücken

24 Juillet 2017 Par Frédéric Antzorn
Baulücken
Un total de 16 logements seront construits Um Bierenger Haff, à proximité de la ferme existante, et une place publique aménagée. (Illustration: Ministère du Logement / Steinmetzdemeyer SA)

Parmi les Baulücken relevant de la propriété de l’État, un premier – portant sur 16 logements – devrait bientôt sortir de terre à Dudelange-Burange, avant deux autres projets qui seront menés à Pétange et à Differdange.

Terrains viabilisés situés dans une zone destinée à l’habitat et donc directement constructibles, les Baulücken font l’objet depuis 2014 d’une attention toute particulière de la part du gouvernement pour répondre à une demande en logements locatifs sans cesse croissante.

Selon une étude du Liser, ces terrains à bâtir «prêts à l’emploi» représenteraient aujourd’hui une surface de quelque 1.000 hectares, dont 90% seraient aux mains de propriétaires privés, le reste appartenant aux communes et à l’État.

Si, malgré un appel lancé par le gouvernement et relayé par les communes, aucune initiative privée n’a encore vu le jour depuis trois ans, le ministère du Logement et la ville de Dudelange – en collaboration avec l’Ordre des architectes et ingénieurs-conseils (OAI) – ont souhaité montrer l’exemple en lançant un concours «Baulücke» au Bierenger Haff, un terrain de 40 ares situé à Burange, à l’angle de la rue des Prés et de la rue de Hellange.

Pour les bureaux d’architectes et d’ingénieurs intéressés, l’objectif était de construire de 15 à 20 logements à cet endroit, tout en maintenant le caractère rural du quartier, valoriser le bâtiment d’une ancienne ferme située sur le site même et favoriser l’interaction sociale en aménageant des lieux de rencontre.

Lancé au niveau européen, le projet a suscité de nombreuses candidatures, dont sept ont finalement été retenues par un jury composé de représentants du ministère du Logement, de celui des Finances, de l’OAI, de la Ville de Dudelange, du Fonds du logement, de la Fédération des artisans et d’architectes indépendants.

16 logements à parties communes

Sur ces sept candidats, le choix du jury s’est finalement porté sur le projet du bureau Steinmetzdemeyer SA dont il a été retenu «une qualité urbanistique résidant dans l’échelle de la place et des volumes qui la définissent».

Consistant en la réalisation de 16 logements «simples et flexibles» avec certaines parties communes, le projet a également séduit le jury par «ses fonctions communautaires intégrées à la ferme existante qui complètent un espace d’échange et de rencontres doté d’un grand potentiel».

Selon le ministre du Logement, Marc Hansen, l’ensemble devrait voir le jour d’ici la mi-2019. Il en coûtera pour la réalisation des logements 3,8 millions d’euros au Fonds du logement, tandis que l’aménagement de l’espace public sera financé par la Ville de Dudelange, pour un coût estimé à quelque 900.000 euros.

Ce projet pourrait en outre en inspirer d’autres, dont deux que le gouvernement souhaite exploiter rapidement. Le premier est situé à Pétange, route de Longwy, et le second à Differdange à l’angle de la rue des Celtes et de la rue des usines.