Croissance

Post Logistics dépasse ses objectifs

01 Août 2018 Par Ioanna Schimizzi
Cinq salariés sont dédiés au développement de Post Logistics. Pour les activités pures de tri, codage, dédouanement ou de préparation pour l’envoi, le groupe fait appel à ses salariés, mais également à des intérimaires en cas de pic d’activité.
Cinq salariés sont dédiés au développement de Post Logistics. Pour les activités pures de tri, codage, dédouanement ou de préparation pour l’envoi, le groupe fait appel à ses salariés, mais également à des intérimaires en cas de pic d’activité. (Photo: Edouard Olszewski)

Lancée en mars 2017, l’activité logistique de Post Luxembourg devrait atteindre 10 millions d’euros de chiffre d’affaires à la fin de l’année. L’objectif initial était fixé à 6 millions d’euros.

«Le pays est un des hubs de fret les plus efficaces d’Europe. Nous devons continuer à promouvoir le développement des activités logistiques à haute valeur ajoutée au Luxembourg». C’est la volonté affichée par le gouvernement et qu’a réaffirmée Étienne Schneider mardi matin au Findel.

Le ministre de l’Économie était en effet présent pour visiter les halls de l’activité logistique de Post Luxembourg. 6.500m2 au total sont actuellement dédiés à ses activités de stockage dans l'ancien Cargocenter, au sud-ouest du terminal des passagers de lux-Airport.

«Face à la baisse constante des volumes de courriers, nous avons décidé de développer notre activité logistique et colis», explique Claude Strasser, directeur général de Post Luxembourg. «Nous avons démarré cette activité logistique en mars 2017 avec l’importation de colis en provenance d’Asie».

L’activité est en hausse constante, puisqu’avec 2.000 colis par jour début 2017, Post Luxembourg dispatche désormais 18.000 colis de manière journalière «en moyenne, et nous avons également des pics à 35.000 colis», ajoute Hjoerdis Stahl, directrice générale adjointe et directrice de Post Courrier. Les colis sont à destination de l’Europe, notamment vers l’Italie, la Belgique, la Suède, ou encore l’Allemagne. Il s’agit de petits colis ou de petites lettres. 

Une dizaine de clients en Asie

«Post Logistics a réalisé un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros en 2017, et nous devrions atteindre 10 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année», appuie Claude Strasser. «Notre objectif initial était de 6 millions d’euros pour 2018, nous le dépassons donc largement. Mais il ne faut pas oublier que la logistique est un domaine qui permet de dégager très peu de marge».

Post Luxembourg évolue actuellement avec une dizaine de clients en Asie pour son activité logistique. «Trois grands clients chinois concentrent 80% de l’activité», précise le directeur général. «Nous sommes aujourd’hui tournés vers l’Asie parce qu’il s’agit d’un marché énorme, en forte croissance, mais nous n’excluons aucun client ni aucun pays.»

Étienne Schneider, ici aux côtés de Claude Strasser, a visité les halls de stockage de Post Luxembourg ce mardi 31 juillet.Post Luxembourg occupe actuellement 6.500m2 de surface de stockage au Findel.Le chiffre d’affaires devrait passer de 3 millions d’euros en 2017 à 10 millions d’euros estimés pour 2018.À fin juillet, plus de 2 millions de colis en provenance d’Asie ont été transportés.Ici aux côtés de Hjoerdis Stahl, le ministre de l’Économie a réaffirmé la volonté du gouvernement de développer le secteur logistique dans le pays.

Un second flux logistique d’e-commerce

Pour se développer dans le secteur de la logistique, Post Luxembourg multiplie les partenariats, avec notamment l’accord de coopération stratégique conclu avec SingPost il y a deux ans. Mi-décembre, Post Luxembourg annonçait également une prise de participation dans la plate-forme électronique de livraison de petits colis à domicile en Europe, Eurosender.

Le groupe a également mis en place un second flux logistique dans les 6.500m2 qu’il loue au Findel, nommé «E-Commerce Fulfilment Services». «Il s’agit d’un service de stockage et de ‘pick & pack’ pour des entreprises d’e-commerce», ajoute Claude Strasser. «Nous avons, par exemple, du mobilier pour Auchan ou des chambres d’enfants. Les clients se situent cette fois dans les pays limitrophes, afin que soient acheminés rapidement les produits.»

Surface disponible

Sans souhaiter dévoiler les objectifs pour les années à venir sur son activité logistique, le directeur général de Post Luxembourg confirme toutefois que «les volumes de courrier devant vraisemblablement poursuivre leur chute, les salariés évoluant sur le tri postal pourraient être réaffectés sur la logistique». Actuellement cinq salariés sont dédiés au développement de Post Logistics. Pour les activités pures de tri, codage, dédouanement ou de préparation pour l’envoi, le groupe fait appel à ses salariés, mais également à des intérimaires en cas de pic d’activité, le secteur de la logistique étant très fluctuant.

Et si l’activité logistique de Post Luxembourg poursuit sa croissance actuelle, des halls de stockage sont actuellement vides juste à côté de ceux que le groupe occupe au Findel, d’une surface équivalente.