Centrale nucléaire en Moselle

Nouvel incident à la centrale de Cattenom

28 Mai 2015 Par Paperjam.lu
Cattenom
L'ouverture intempestive d'une vanne est à l'origine du nouvel incident signalé à la centrale de Cattenom. (Photo: Julien Becker / archives )

L’ouverture «intempestive» d’une vanne dans le circuit de refroidissement secondaire de la centrale nucléaire française a mené à l’arrêt d’un réacteur. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) indique qu’il n’y a «pas eu de rejet radioactif».

Un mois à peine après le rapport 2014 de l’ASN qui signalait «des lacunes dans les mesures de radioprotection et de protection de l’environnement» dans la centrale de Cattenom, un nouvel incident est survenu jeudi. Selon les premières informations publiées par les autorités françaises, «une ouverture de vanne intempestive survenue dans le circuit secondaire» a été découverte peu après 14h.

Précisant que cet incident n’a pas eu de conséquence en termes de rejet radioactif, l’ASN indique que ce dernier s’est déroulé alors qu’un exercice était en cours dans une autre centrale nucléaire française. Ce dernier a été interrompu pour faire face à la situation en Lorraine.

En mars dernier, le Premier ministre avait réaffirmé la volonté du Grand-Duché d’obtenir la fermeture de la centrale nucléaire française. Une position réaffirmée lors de la visite de François Hollande au Grand-Duché où Xavier Bettel avait indiqué que «la situation de la centrale n’est pas uniquement un problème français» et qu’une éventuelle fermeture «ferait plaisir aux voisins luxembourgeois». Des souhaits restés jusqu’à présent lettre morte.