Enquête RH 2018

«Nous sommes à la recherche des ‘perles rares’»

07 Juin 2018 Par Paperjam.lu
Jérôme Gangloff
Jérôme Gangloff: «Nous sommes à la recherche des ‘perles rares’.» (Photo: SERVIOR)

Paperjam a invité 200 des plus gros employeurs du pays à répondre à une enquête pour connaître leurs besoins en ressources humaines en 2018. Voici les réponses de Jérôme Gangloff, directeur des ressources humaines chez Servior. 

Quels profils seront indispensables pour le développement futur de votre société?

«Étant un des acteurs principaux du secteur social dans le domaine des services à la personne âgée, avec une clientèle ayant un âge moyen de +/– 83 ans, les profils les plus recherchés sont ceux dans le domaine des soins et l’encadrement pour nos 15 sites répartis sur tout le territoire luxembourgeois, non seulement pour développer notre futur, mais aussi pour garantir notre qualité et notre exigence vis-à-vis de nos clients.
Un autre volet non négligeable est d’offrir des prestations de qualité en matière de restauration sur nos divers sites et pour notre activité repas sur roues. Des collaborateurs expérimentés dans l’hôtellerie sont également des profils recherchés au sein de Servior: cuisinier, aide-cuisinier, serveur, chauffeur.

Néanmoins, Servior est, comme l’ensemble des prestataires du secteur social, confronté à la rareté de certains profils, notamment dans les soins et l’encadrement.

Jérôme Gangloff, directeur des ressources humaines chez Servior

Quelle stratégie mettez-vous en place pour disposer de ces profils?

«En tant qu’un des plus grands employeurs du pays, Servior bénéficie d’une notoriété et d’une expertise dans ses domaines d’activité qui sont reconnus sur le territoire du Grand-Duché. Le haut niveau de qualité de nos prestations et notre renommée nous permettent de recevoir de nombreuses candidatures spontanées. Néanmoins, Servior est, comme l’ensemble des prestataires du secteur social, confronté à la rareté de certains profils, notamment dans les soins et l’encadrement. Pour faire face à cette situation, un accompagnement pour intégrer nos collaborateurs est indispensable. Nous mettons l’accent sur la formation continue (life long learning) et le développement de nos ressources humaines. Nous favorisons les promotions internes tout comme la mobilité interne et la possibilité de travailler à temps partiel comme à plein temps. Nous offrons également un certain nombre d’apprentissages dans les métiers de la santé et de la restauration, et la possibilité de réaliser des stages dans nos différents services. Nous procédons à une amélioration constante de nos conditions de travail et une modernisation des outils de travail avec, par exemple, l’instauration dans l’ensemble de nos centres d’hébergement de tablettes pour la documentation des soins. 

Êtes-vous confrontés à une nouvelle guerre des talents?

«Comme la plupart des acteurs du secteur social, nous sommes à la recherche des ‘perles rares’ et il est essentiel de gérer les talents de manière stratégique pour attirer, développer et surtout conserver ces talents.»

En résumé:

  • Nom de la société: Servior
  • Nombre d’employés: 1.845 au 01/05/2018
  • Secteur d’activité: gestionnaire de centres d’hébergement pour personnes âgées et services à la personne âgée
  • Nombre de recrutements prévus pour 2018: +/– 300
  • Départements concernés: soins et encadrement, hôtellerie-restauration, administration, technique
  • Profils recherchés: cadres de santé, infirmiers diplômés, aides-soignants, cuisinier, aide-cuisinier, serveurs, chauffeurs