Querelle enterrée

Ne s’appelle pas Rothschild qui veut

04 Juillet 2018 Par Jean-Michel Lalieu
La guerre des Rothschild est terminée, et tout le monde a gagné. (Photo: Licence C. C.)

Les deux groupes bancaires portant le célèbre nom de Rothschild ont trouvé un accord à l’amiable pour l’utilisation du prestigieux patronyme. Ils ont également mis un terme à leurs participations croisées.

Les Rothschild ont fumé le calumet de la paix. Après une bataille juridique de plus de trois ans, les deux groupes financiers «ennemis», Rothschild & Co et Edmond de Rothschild, ont trouvé un accord pour l’utilisation du nom qu’ils revendiquent tous deux.

Selon cet arrangement, aucun des deux ne pourra utiliser le nom de Rothschild seul afin d’éviter toute confusion.

Jusqu’en 2015, seul le groupe de banque privée suisse Edmond de Rothschild utilisait le célèbre patronyme. Rothschild & Co était connu sous le nom de «Paris Orléans», jusqu’à ce que son président, David de Rothschild, change soudainement l’appellation au terme d’une assemblée générale, en septembre 2015.

Fin des liens capitalistiques

Le nom de Rothschild vient de cette famille d’origine juive-allemande qui a créé un véritable empire de la finance au cours du 19e siècle. Mais aujourd’hui, seules deux branches subsistent. Basé à Paris, Rothschild & Co est essentiellement connu comme une banque d’affaires alors qu’Edmond de Rothschild est reconnu en tant qu’acteur de la banque privée.

En s’accordant sur l’utilisation du nom, les deux groupes ont également fait le choix de délier leurs participations croisées. Actuellement, Rothschild Holding AG, une holding intermédiaire de Rothschild & Co, détient 8,4% d’Edmond de Rothschild, celui-ci contrôlant de son côté 9,5% de cette holding. Le groupe suisse détient aussi 5,7% de Rothschild & Co.

Présence au Luxembourg

Le groupe Edmond de Rothschild est présent au Luxembourg via Edmond de Rothschild (Europe) qui gère des succursales en Belgique, en Espagne et au Portugal. Depuis le Luxembourg, il détient une filiale active en banque privée et une autre dans l’asset management, qui assure principalement des services aux fonds d’investissement. Au total, 550 personnes y sont employées.

Rothschild & Co est, de son côté, présent en capital investment et dette privée, mais l’essentiel de ses activités Benelux est surtout géré depuis Bruxelles.

Rappelons aussi qu’en 2017, la Banque privée Edmond de Rothschild Luxembourg avait écopé d’une importante amende de près de 9 millions d’euros de la part de la CSSF, en lien avec le scandale du fonds souverain malaisien 1MDB.