Lorraine

Metz: une antenne de la mairie à la gare

06 Septembre 2017 Par Frédéric Antzorn
Gare de Metz
Le kiosque administratif de la gare de Metz est annoncé pour janvier 2018. Ses horaires d’ouverture devraient être adaptés aux besoins des usagers de la SNCF. (Photo: DR)

Souhaitant recourir davantage au numérique et à la dématérialisation des formulaires sur papier, la Ville de Metz réorganise ses mairies de quartiers. Et annonce l’ouverture début 2018 d’un kiosque administratif, à la gare, pour les Messins usagers de la SNCF. Une première en France.

La mairie de Metz a indiqué cette semaine qu’à l’occasion de la rentrée, elle allait s’investir davantage dans le numérique et la dématérialisation des formulaires administratifs.

Pour y parvenir, elle s’est dotée d’un logiciel de prise de rendez-vous «passeports» et «pièces d’identité» offrant aux Messins la possibilité d’effectuer leurs demandes directement sur le site de la Ville, par le biais d’Allo Mairie (0800.891.891) ou encore directement en mairie ou en mairie de quartier.

Ce logiciel devrait être progressivement étendu à d’autres démarches et formulaires administratifs, ont encore indiqué les services du maire, Dominique Gros.

Ce nouveau pas vers le numérique aura pour conséquence le renforcement de certaines mairies de quartiers – Borny, le Sablon, la Patrotte / Metz-Nord, Queuleu et Bellecroix – avec des horaires harmonisés, et la fermeture d’autres qui étaient beaucoup moins fréquentées (Devant-les-Ponts, Grange-aux-Bois, Magny, Nouvelle Ville, et Vallières), souligne France 3 Grand Est.

Un kiosque à la gare

Autre nouveauté, la Ville de Metz compte – en janvier prochain – ouvrir un kiosque administratif au sein même de la gare de Metz pour permettre aux usagers du train d’y effectuer leurs démarches administratives.

Ce service concerne principalement les 4.500 usagers messins de la SNCF qui travaillent au Luxembourg.

«Les horaires d’ouverture de ce kiosque, qui seront au mieux adaptés aux besoins de ces usagers, sont actuellement en cours de réflexion, en concertation avec la SNCF», a indiqué à Paperjam.lu le service de presse de la Ville de Metz.