Prix à l’exportation

Luxscan Technologies remporte l’Export Award

13 Juin 2018 Par Jean-Michel Lalieu
La soirée a tourné autour de différents secteurs: les technologies, le bois et les lunettes. (Photo: Matic Zorman)

Luxscan Technologies est le grand vainqueur de l’Export Award remis ce mercredi soir par l’Office du Ducroire (ODL) et la Chambre de commerce. Wood Optic Diffusion et Luxprototyping complètent le podium. Une soirée qui a tourné autour des technologies, du bois et des lunettes.

Pour la quatrième édition de l’Export Award, destiné aux PME luxembourgeoises, le jury a choisi de récompenser le travail effectué à l’extérieur des frontières par Luxscan Technologies, une société intégrée au sein du groupe allemand Weinig.

Fondée en 1998 par Raphaël Vogrig et Jean-Yves Hergott, elle développe et commercialise des scanners pour la menuiserie qui permettent de détecter les imperfections du bois. Elle emploie 48 personnes sur son site de Foetz et réalise près de 100% de son chiffre d’affaires à l’exportation, dans 25 pays. «Une grande part est assurée sur la côte est des États-Unis et au Canada, où de nombreux composants des maisons sont encore constitués de bois», ont expliqué les deux responsables actuels de la société, Raphaël Vogrig et Jean-Philippe Hildebrand, lors de la cérémonie de remise des trophées ce mercredi soir.

Pour compléter le podium

Le deuxième lauréat est Wood Optic Diffusion qui, depuis 1995, fabrique et commercialise des lunettes en bois et en métaux précieux. La société familiale, basée à Hosingen et menée à bout de bras par Maurice Léonard, exporte ses produits dans quelque 30 pays et réalise 93% de son chiffre d’affaires hors des frontières. Elle a notamment créé une filiale à Miami, en Floride.

Enfin, le troisième prix revient à Luxprototyping. Lancée en 2012, la jeune société de Grevenmacher, dirigée par Gerrit Spaas, s’est spécialisée dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée et conçoit des lunettes 3D utilisées comme outil de formation ou de contrôle dans les secteurs industriel ou médical. Elle emploie neuf personnes et assure aussi une grande part de son chiffre d’affaires aux États-Unis.

Un prix pour les PME

C’est la quatrième fois que l’Office du Ducroire (ODL) et la Chambre de commerce s’associent pour remettre des Export Awards. La première édition a été organisée en 2011 pour les 50 ans de l’ODL.

Les PME sont l’ossature de notre économie.

Arsène Jacoby, président de l’Office du Ducroire

L’initiative vise à mettre en évidence des PME qui ont fait le choix de porter leur activité hors des frontières et en ont retiré de bons résultats. Dans un pays de petite taille comme le Luxembourg, le commerce extérieur est un élément essentiel de la croissance. Actuellement, le pays exporte en effet 85% de sa production.

«Les PME sont l’ossature de notre économie», a insisté le président de l’ODL, Arsène Jacoby, pour justifier le fait que le prix leur est réservé. De leur côté, Étienne Schneider, ministre de l’Économie, et Pierre Gramegna, ministre des Finances, ont tous deux insisté sur le rôle moteur des entreprises pour la croissance, alors que le débat électoral tourne en partie autour de l’intérêt d’encore accueillir de nouveaux investissements.