Cinéma

LuxFilmFest, programme du 3 mars

02 Mars 2018 Par Paperjam.lu

Du 22 février au 4 mars 2018, le 8e Luxembourg City Film Festival ouvre ses portes. Paperjam.lu vous fait découvrir le programme. Coup de projecteur sur celui du 3 mars.

Au menu du 3 mars:

  • À partir de 11h, rendez-vous à la Cinémathèque pour une découverte musicale:

Masterclass: «Croc-blanc» - la musique de film

Bruno Coulais, compositeur renommé de musique de films comme «Coraline» (2009) et «Le Chant de la mer» (2014), se rendra au Luxembourg pour une masterclass à la Cinémathèque de la Ville de Luxembourg, modérée par Stéphane Lerouge, dans le cadre du Luxembourg City Film Festival. À l’aide d’extraits de «Croc-Blanc» du Luxembourgeois Alexandre Espigares et d’autres films sur lesquels le compositeur a travaillé, il divulguera aux jeunes participants les secrets de la composition des musiques de films: ses fonctions, ses utilisations emblématiques et les morceaux mémorables qui ont inspiré son travail.

Infos pratiques: En collaboration avec l’Institut français du Luxembourg, cet atelier sera en français et durera 120 minutes.

  • À partir de 14h30, rendez-vous au Cercle Cité pour une analyse critique:

Atelier critique de film sur «Le Seigneur des anneaux»: analyse scène par scène

false

Cet atelier est divisé en trois parties et est adapté aux besoins du public. Dans une première session, les participants découvriront le langage cinématographique: comment les films prennent un sens à travers les images, les sons et le montage. Dans un deuxième atelier, ils échangeront sur la critique de film et analyseront comment parler d’un film et son langage cinématographique. La troisième session proposera des retours et conseils pour les futurs scénaristes.

Infos pratiques: L’atelier se fait en anglais.

  • À partir de 14h30, rendez-vous à la Cinémathèque pour un film d’animation japonais

«Dans un recoin de ce monde» de Sunao Katabuchi

En 1944, la jeune Suzu quitte Hiroshima à l’occasion de son mariage pour vivre avec la famille de son mari à Kure, un port militaire. Les difficultés de ravitaillement en temps de guerre, la perte de proches et les frappes fréquentes de l’aviation américaine rendent le quotidien de plus en plus difficile, mais n’altèrent pas sa joie et son amour de la vie. Mais en 1945, un bombardement va éprouver son courage.

Infos pratiques: Avec Rena «Non» Nōnen et Yoshimasa Hosoya, ce film d’une durée de 129 minutes sera proposé en japonais avec des sous-titres français.

  • À partir de 17h, rendez-vous au Ciné Utopia pour une ode à la force des femmes:

«Beyond Dreams» de Rojda Sekersöz

Après sa première peine de prison pour un braquage pour lequel elle avait abandonné son gang de filles et leurs règles, Mirja retourne chez elle et doit alors faire face à une nouvelle réalité: sa mère est gravement malade. Mirja doit trouver un travail ou être mise à la rue. Elle affronte la situation en vivant une double vie entre sa famille et son gang. Mais ses efforts pour réussir à s’intégrer dans la société signifient qu’elle doit aussi accepter de trahir ses amies et leurs rêves.

Infos pratiques: Avec Evin Ahmad et Ella Åhman, ce film dure 92 minutes en VO suédoise et avec des sous-titres anglais.

  • À partir de 19h, rendez-vous au Ciné Utopia pour un conte féministe:

«Mary Shelley» de Haifaa Al-Mansour

false

En 1814, Mary Wollstonecraft Godwin entame une relation passionnée et scandaleuse avec le poète Percy Shelley et s’enfuit avec lui. En 1816, le tumultueux couple est invité à passer l’été à Genève, dans la demeure de Lord Byron. Lors d’une nuit d’orage, Mary a l’idée du personnage de Frankenstein. Dans une société qui ne laissait aucune place aux femmes de lettres, Mary Shelley, 18 ans, allait révolutionner la littérature et marquer la culture populaire à tout jamais.

Infos pratiques: Avec Elle Fanning et Douglas Booth, ce film d’une durée de 120 minutes est en anglais avec des sous-titres français.

  • À partir de 19h, rendez-vous à la Cinémathèque pour un drame:

«Columbus» de Kogonada

Quand un professeur d’architecture tombe dans le coma lors d’une tournée de conférences, son fils Jin se retrouve bloqué à Columbus, Indiana – une petite ville du Midwest, connue pour ses bâtiments modernistes. Même s’il ne s’intéresse guère à l’architecture, Jin se lie d’amitié avec Casey, une jeune étudiante qui travaille à la bibliothèque locale. Un sentiment plus intime s’installe quand Jin et Casey déambulent en ville et explorent leurs émotions: la relation distante entre Jin et son père mourant, et la réticence de Casey à quitter Columbus et sa mère, une toxicomane en désintoxication.

Infos pratiques: Avec John Cho et Haley Lu Richardson, ce film qui durera 104 minutes sera en anglais.

  • À partir de 21h, rendez-vous au Ciné Utopia pour un film d’horreur:

«Les bonnes manières» de Juliana Rojas et Marco Dutra

Clara, une jeune infirmière solitaire venant de la banlieue pauvre de São Paulo, est engagée par la riche et mystérieuse Ana pour l’aider à préparer la naissance de l’enfant qu’elle attend, puis d’en devenir la nurse. Contre toute attente, les deux femmes réussissent à tisser entre elles un lien de plus en plus fort. Mais leurs projets communs se retrouvent chamboulés pendant une nuit de pleine lune. Que se cache-t-il derrière les crises de somnambulisme de la future mère?

Infos pratiques: Avec Isabél Zuaa et Marjorie Estiano, ce film en portugais avec des sous-titres anglais durera 135 minutes.

  • À partir de 21h, rendez-vous à la Cinémathèque pour une biographie:

«Don't worry, he won't get far on foot» de Gus Van Sant

John Callahan aime la vie, les blagues indécentes et l’alcool. Après un accident de voiture, John se réveille à l’hôpital et réalise qu’il ne pourra plus jamais quitter son fauteuil roulant. Son honnêteté et son sens de l’humour le sauvent de la dépression et l’aident à trouver de nouveaux amis, tous originaux, dans un groupe d’Alcooliques anonymes. Son talent pour le dessin lui ouvre de nouvelles opportunités et ses bandes dessinées font parler par ses choix de sujets – souvent tabous –, ce qui ne plaît pas à tout le monde.

Infos pratiques: Avec Joaquin Phoenix et Jonah Hill, ce drame de 113 minutes sera en anglais avec des sous-titres français ou néerlandais.

Et toujours au pavillon virtuel:

  • À partir de 11h jusqu’à 19h, rendez-vous au Casino Luxembourg pour interagir avec toutes les activités de la réalité virtuelle:

Pavillon réalité virtuelle

Couronné de succès en 2017, le pavillon réalité virtuelle du festival reprend ses quartiers au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain avec un programme encore plus audacieux qui proposera une sélection de films immersifs, les technologies les plus récentes et des expériences de réalité virtuelle étourdissantes qui vont au-delà de la vidéo 360°. Pour célébrer et explorer les possibilités qu’offrent les technologies immersives, une journée entière sera consacrée à des conférences et des ateliers avec des intervenants et experts de renommée internationale. Des visites scolaires et des ateliers ouverts à tous les festivaliers compléteront le programme du pavillon. 

Le pavillon réalité virtuelle est organisé en partenariat avec le Fonds national du soutien à la production audiovisuelle (Film Fund Luxembourg) et Digital Luxembourg, et sera ouvert au public du 22 février au 3 mars. Myriam Achard, directrice des relations publiques et communication du Phi Centre Montréal, a été engagée comme curatrice du pavillon VR.

Dix films seront à l’affiche pour ce pavillon: «Alteration» de Jérôme Blanquet, «Blind Vaysha» de Theodore Ushev, «Cirque du Soleil - Through the Masks of Luzia» de Felix & Paul Studios, «Finding Jakob» d’Olivier Pesch, «I, Philip» de Pierre Zandrowicz, «Miyubi» de Felix & Paul Studios, «Planet ∞» de Momoko Seto, «The Dream Collector» de Li Mi, «The Little Prince» de Red Accent Studios et «The People’s House: Inside the White House with Barack and Michelle Obama» de Felix & Paul Studios.

Infos pratiques: Avec une variété d’activités tout au long de la journée en fonction des places disponibles, il est tout de même conseillé d’éviter d’exposer les personnes en dessous de 13 ans aux casques de réalité virtuelle.

  • À partir de 11h et jusqu’à 19h, rendez-vous au Casino Luxembourg pour interagir avec les personnages de l’œuvre classique de Lewis Carroll:

«Alice, the Virtual Reality Play» de Mathias Chelebourg et Marie Jourden

Une expérience hors pair qui vous plongera dans le terrier virtuel du lapin blanc! Alice est une production de théâtre en réalité virtuelle ambitieuse qui permet au spectateur d’interagir avec les personnages et les objets de l’œuvre classique de Lewis Carroll; en temps réel, dans un environnement virtuel.

Infos pratiques: Avec Robin Berry et Jim Fish, l’expérience durera 30 minutes et est proposée en anglais.