Initiative pour le commerce

Luxembourg for Shopping

15 Septembre 2017 Par François Aulner
Un commerçant
Au vu du changement de comportement des consommateurs, le gouvernement veut aider les petits commerces à développer leurs activités en ligne. (Photo : Maison Moderne)

Le gouvernement approuvait ce vendredi la création d’un groupement d’intérêt économique visant à créer une plateforme électronique pour les petits commerces.

La secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener (LSAP), l’annonçait au mois de juin à l’issue d’une réunion de la commission parlementaire de l’économie, et le gouvernement le décidait ce vendredi: la création d’une plateforme électronique destinée aux petits commerces qui ne disposent pas de plateforme de vente en ligne.

Alors même que le gouvernement souhaite soutenir le commerce électronique en contrant le «blocage géographique» qui empêche certaines livraisons de biens achetés sur internet au Luxembourg (malgré la présence d’Amazon Europe au Grand-Duché), il est aussi conscient de la menace que fait planer le commerce électronique sur les petits commerces.

«L'évolution des habitudes de consommation rend cette étape primordiale pour ouvrir le canal de distribution digital à bon nombre de commerçants ne disposant pas à ce jour d'une solution d'e-shopping», lit-on dans le compte rendu du conseil de gouvernement.

Ce sera donc un groupement d'intérêt économique (GIE) nommé Luxembourg for Shopping qui sera en charge de «l’élaboration, la mise en place et la gestion d’une plateforme électronique».

Tandis que les responsables politiques estiment que la réforme du bail commercial attendue cet automne à la Chambre ne sera pas la panacée pour les petits commerces, le gouvernement avait d’ores et déjà décidé de mettre en place des aides supplémentaires pour préserver le commerce de proximité et de détail.