EXPERTISE - EAEC

Luxembourg & CES2018, l’initiative payante de EAEC

06 Février 2018 Par EAEC
EAEC, organisateur du Village Luxembourg au CES2018 EAEC Luxembourg

Le pari s’est avéré payant pour EAEC et les huit startups qui ont eu la chance de participer à cette grande aventure. Grâce aux efforts de EAEC, en partenariat avec Luxinnovation, le Luxembourg a su trouver sa place au CES2018 de Las Vegas.

C’est au travers de Jérôme Grandidier, Président et Co-Fondateur de l’European American Enterprise Council, que les huit startups luxembourgeoises et Élodie Trojanowski, gérante et analyste financière de EAEC, ont relevé le challenge de marquer le Consumer Electronics Show de 2018 par une grande nouveauté: la création d’un Village Luxembourg, composé de huit maisons.

Great support and organization of the event before and during the CES, EAEC played a main role, facilitated our intendance at CES.

Matthias Pfaff, de VR Time Travel

Le Village Luxembourg, une organisation efficace - Grâce à l’organisation méticuleuse et au suivi fourni par EAEC à chaque participant, c’est dans une ambiance conviviale que les représentants de CoinPlus, CarPay-Diem, Postmii Card, MotionS, Realab, VR Time Travel, Aiva et FundSquare ont trouvé leur place et tiré pleinement profit de cette opportunité. «Great support and organization of the event before and during the CES, EAEC played a main role, facilitated our intendance at CES», nous confie Matthias Pfaff, de VR Time Travel, heureux de son expérience.

Juste fantastique! Tout avait été préparé aux petits oignons, vraiment merci, bravo pour cette organisation sans faille! 

Frédéric Stiernon de CarPay-Diem

Tout au long du CES, Jérôme Grandidier et Élodie Trojanowski ont, en effet, accompagné, soutenu et assisté les huit startups afin de rendre cette aventure incomparable. «Juste fantastique! Tout avait été préparé aux petits oignons, vraiment merci, bravo pour cette organisation sans faille!», clame, le sourire aux lèvres, Frédéric Stiernon de CarPay-Diem.

Entre spectacles, soirées à thème (#WomeninTech) et organisation logistique, rien n’a été laissé au hasard et les efforts de EAEC pour rendre ce voyage possible se sont avérés payants.

Le CES nous a permis de rencontrer énormément de gens, nous avions plusieurs centaines de visites par jour sur notre stand, et parmi les boites qu’on a rencontrées, il y avait des géants tels que Facebook, Intel, mais aussi Samsung.

Wesley Deglise, CTO de Realab

Un succès remarquable - «CES was a blast», Matthias Pfaff. Entre annonces de nouveaux partenariats, rencontres avec des clients et investisseurs potentiels et participation à des sessions de pitch, cette vitrine universelle a offert à ses participants une mise en lumière incomparable. «Le CES nous a permis de rencontrer énormément de gens, nous avions plusieurs centaines de visites par jour sur notre stand, et parmi les boites qu’on a rencontrées, il y avait des géants tels que Facebook, Intel, mais aussi Samsung et tant d’autres… et notamment un fabricant de caméras 360 avec qui on a de beaux partenariats en perspective», se réjouit Wesley Deglise, CTO de Realab.

La rencontre insolite de Matthias Pfaff et de son idole Jefferson Han au CES 2018, créateur du zoom digital sur écran.

Plus de 400 contacts récoltés, beaucoup de gens intéressés par notre solution, on a pu exporter notre idée aux États-Unis, au Mexique et au Japon.

Kevin Colinet, CCO de Postmii Card

Une couverture médiatique hors normes - La présence des huit startups ou plus généralement du Village Luxembourg dans les médias internationaux a permis des retombées presse incomparables et une notoriété pour toutes les startups présentes. Kevin Colinet, CCO de Postmii Card, en a conscience avec «plus de 400 contacts récoltés, beaucoup de gens intéressés par notre solution, on a pu exporter notre idée aux États-Unis, au Mexique et au Japon».

We have been contacted by almost all our dream customers, not only from US but also from Asia and Europe.

Guido Von Scheffer, Co-Fondateur de MotionS

Même pour les startups qui se disaient être des «petites entreprises», la surprise a été de taille, puisque pas moins de 80 clients sont venus à leur rencontre, comme le souligne Guido Von Scheffer, Co-Fondateur de MotionS. «We have been contacted by almost all our dream customers, not only from US but also from Asia and Europe», Guido Von Scheffer, Co-Fondateur de MotionS. 

Guido Von Scheffer, et son porte-carte plein à craquer après le CES2018.

La diversité comme atout - Dans cette course à l’innovation, Jérôme Grandidier savait que le Luxembourg était de taille et c’est de par sa diversité que le Village Luxembourg a su se démarquer. En sélectionnant des startups disparates, EAEC, en partenariat avec Luxinnovation, a misé juste. Tandis que certains s’étaient déplacés explicitement pour venir à la rencontre des startups luxembourgeoises, d’autres se sont laissés séduire par ces jeunes entrepreneurs et plus de mille cartes de visite ont été distribuées, comme le souligne Yves-Laurent Kayan, Co-Fondateur de CoinPlus.

EAEC a fait bien plus que regrouper des startups dans un même lieu, elle a créé un environnement de partage, de convivialité, où chacune des startups a su se distinguer.

À la suite et au vu du succès de ce premier CES, Jérôme Grandidier et Élodie Trojanowski de EAEC annoncent déjà leur participation au CES2019 avec, cette fois, des ambitions encore plus grandes.

Retrouvez l’intégralité de Innovation Impulse