Cession

Leumi cédée à Julius Baer, sous la pression

21 Juillet 2014 Par Thierry Raizer
Leumi dispose d'un réseau d'agences en Israël. 

L’une des plus importantes banques israéliennes annonce vouloir céder ses activités de banque privée au Luxembourg et en Suisse au groupe Julius Baer, déjà présent au Grand-Duché.

«La banque Leumi se retire de Suisse et Luxembourg», titrait ce lundi matin le site internet Israel Valley, géré par la Chambre de commerce France-Israël.

Il s’agit en fait d’un changement de main qui se prépare, à en croire le communiqué de presse diffusé dans le même temps depuis le siège du groupe Leumi en Israël. Celui-ci possède plusieurs filiales à l’étranger, dont deux situées au Luxembourg et en Suisse, en charge de la banque privée.

Ses activités dédiées à une clientèle fortunée et sophistiquée, nouveau cœur de cible du secteur bancaire luxembourgeois, seront donc transférées, si l’accord est finalisé, d’ici au premier trimestre de 2015 au groupe Julius Baer, le plus important acteur financier suisse, opérant déjà au Luxembourg (au Kirchberg).

«L’intention des parties prenantes est que Julius Baer fasse l’acquisition de Bank Leumi Luxembourg SA, y compris ses actifs, ses clients et employés», indique la communication de la banque.

Adaptations aux contraintes

Cette opération menée par échange de capital (soit une valeur de quelque 34 millions d'euros fin 2013) serait avant tout un moyen pour Leumi de se dégager d’activités américaines qui lui causent actuellement d’importantes difficultés financières.

Tout comme BNP ou Crédit Suisse, les autorités fiscales américaines réclament en effet une importante amende à Leumi, 213,6 millions d’euros, pour cause d’implication dans l’évasion fiscale de citoyens américains via sa filiale en Suisse.

«Ces dernières années, nous avons été les témoins de changements conséquents dans le monde de la banque privée, en raison de l’évolution du marché et d’un resserrement de la régulation. Nous percevons cette période comme une opportunité d’entreprendre de vastes changements et de développer de nouveaux moteurs de croissance», indique Rakefet Russak-Aminoach, président et CEO de Leumi.

Selon le porte-parole de Leumi, l'ensemble des employés travaillant actuellement pour la banque seront repris sous la bannière suisse.