EXPERTISE - DIGITAL HR

Les RH gagnent un temps précieux grâce au digital

06 Mars 2018 Par Microtis
John Lambrechts, HR Manager de CFE Contracting (credit photo: Microtis)

La société CLE, filiale du groupe belge CFE, actif dans la construction, l’immobilier ou encore le dragage. En pleine transition digitale, le groupe en a profité pour donner plus d’autonomie à ses sociétés satellites. CLE a donc décidé d’adopter les outils de Microtis pour faciliter sa gestion RH. John Lambrechts, HR manager de CFE Contracting, et Cindy Bach, GRH chez CLE, nous expliquent pourquoi. 

Quels étaient les problèmes RH auxquels CLE était confrontée avant l’adoption des outils Microtis?

John Lambrechts: La société a presque 50 ans d’existence au Luxembourg et compte plus d’une centaine d’ouvriers et environ 80 employés. Mais jusqu’au changement d’actionnariat de CFE, aux alentours de 2012, tout était centralisé dans le groupe. Même les ressources humaines étaient gérées au départ de Bruxelles, au siège de CFE. Chez CLE, nous n’avions pas d’autres outils informatiques que des fichiers Excel compilant quelques données sur notre personnel. Ceci entraînait des allers-retours perpétuels de fichiers entre Bruxelles et Luxembourg. Les heures de travail, par exemple, étaient encodées sur l’outil informatique du siège bruxellois avant d’être renvoyées ici…

Dans quelle mesure la digitalisation de la fonction RH a-t-elle répondu à ces problèmes?

Cindy Bach: La volonté de décentraliser et de lancer un plan global de digitalisation pour le groupe a eu plusieurs bénéfices au niveau RH. Le premier besoin que nous avions exprimé était de disposer d’une base de données informatisée de notre personnel. Gesper Personnel y a parfaitement répondu. MyGesper a également été implémenté pour permettre à notre personnel, dans un premier temps, d’introduire ses congés et de remplir ses timesheets. Enfin, nous sommes aussi en train de développer avec Microtis une solution digitale pour la formation et le recrutement. Grâce à la digitalisation de la fonction, nous disposons à présent de toutes les informations sur place et gérons cela de manière rapide et indépendante.

Vous partiez réellement d’une page blanche en matière de digitalisation RH. Quels bénéfices a-t-elle eu pour la fonction de gestionnaire RH au sein de CLE?

C.B.: L’automatisation nous a fait gagner un temps précieux et il est clair que l’on peut se concentrer sur d’autres tâches avec plus de valeur ajoutée. Cela dit, la digitalisation de la fonction est encore en cours et les bénéfices pour l’organisation ne seront connus qu’au terme du processus.

Au-delà du besoin interne, la digitalisation de la fonction RH répond-elle également à un besoin des candidats?

J.L.: Certainement. La concurrence est forte sur le marché luxembourgeois et les travailleurs de la nouvelle génération sont en demande de procédures plus simples, rapides, et qui font l’économie du papier. En ce sens, la digitalisation du processus de recrutement et de gestion du personnel est un vrai atout.

Découvrez comment CLE et bien d’autres sont parvenus à digitaliser la fonction RH au sein de leur organisation et d’autres avis d’experts sur cet enjeu sur le site de Microtis.

Retrouvez l’intégralité de Digital HR