Prix de l’innovation dans l’artisanat 2017 (11/12)

«Les artisans peuvent rester sur le marché de l’avenir»

19 Octobre 2017 Par Paperjam.lu
Jeanette et Hermann Spanier, de Gerüstbau Spanier & Wiedemann
«Notre innovation permet une documentation technique de chantier beaucoup plus complète», explique Jeanette Spanier, directrice et associée avec son père Hermann, de Gerüstbau Spanier & Wiedemann. (Photo: Spanier&Wiedemann)

Dans le cadre de la 5e édition du Prix de l’innovation dans l’artisanat, qui sera remis le 23 novembre prochain par la Chambre des métiers, Paperjam s’intéresse aux profils et motivations des 12 entreprises finalistes. La série continue avec l’entreprise Gerüstbau Spanier & Wiedemann, sélectionnée dans la catégorie Processus, Système de production.

Madame Spanier, en tant qu’associée et directrice, pouvez-vous nous décrire l’aspect innovateur de votre produit, le Moselcopter?

«Après avoir déjà beaucoup numérisé les processus au sein de notre entreprise, nous nous sommes demandé ce que l’on pourrait encore améliorer. Nous avons alors réalisé que nous pouvions simplifier la mesure des échafaudages, pour nous-mêmes et pour nos clients. Nous avons donc eu l’idée du Moselcopter. Ce drone, qui peut modéliser en 3D la structure du bâtiment, permet d’avoir une vue d’ensemble. C’est beaucoup plus rapide, facile et moins coûteux qu’auparavant. Les changements, qui peuvent être opérés au préalable, deviennent également plus clairs pour les artisans.

Quels en sont les premiers retours sur investissement?

«Depuis que nous avons intégré le système Moselcopter dans notre entreprise, nous avons gagné du temps au niveau de la construction de projets de grande taille. De la même manière, les clients sont davantage satisfaits grâce aux plans d’échafaudages et le taux d’erreur de la mise en œuvre par les installateurs est minimisé.

Plus généralement, comment voyez-vous l’innovation dans votre entreprise?

«Notre innovation apporte de nombreux avantages vis-à-vis des compagnies d’assurance et des banques, car la documentation technique de chantier est beaucoup plus complète. Cela nous tenait aussi à cœur de pouvoir proposer ce service aux entreprises artisanales, qui n’ont pas les moyens de cette numérisation à 100%, mais qui peuvent rester sur le marché de l’avenir.»

L’innovation

Face à la demande récurrente de mise en place d’échafaudages pour des structures complexes (églises ou bâtiments classés par exemple) et afin d’éviter des erreurs coûteuses, Spanier & Wiedemann a développé une technique de mesure par drones. Sous condition d’obtenir les autorisations requises, il est possible pour l’entreprise de programmer des vols au-dessus du bâtiment concerné et d’en créer un modèle 3D, afin de schématiser l’échafaudage.

Un architecte pourra également l’intégrer dans son programme de dessin assisté par ordinateur. Cette technique permet d’éliminer les frais de grue ou d’élévateur et de minimiser les risques d’accidents.

L’entreprise

Nom: Gerüstbau Spanier & Wiedemann

Produit sélectionné: Moselcopter

Secteur: construction

Localisation: Wecker

Date de création: 2003

Chiffre d’affaires: 2,1 millions d’euros

Nombre d’employés: 40

Le Prix de l’innovation dans l’artisanat, organisé par la Chambre des métiers, vise à encourager les chefs d’entreprise et les incite à adopter une stratégie basée sur l’innovation, afin de garantir leur compétitivité au niveau national et sur les marchés étrangers.