Portrait

Legend Holdings, de Lenovo à la Bil

01 Septembre 2017 Par Jean-Michel Gaudron
Legend Holdings
La jeune histoire de Legend Holdings a démarré avec la marque informatique Lenovo. (Photo: Licence C. C.)

Legend Holdings Corporation est un conglomérat financier dont les origines remontent à 1984 et se confondent avec la création de la marque informatique Lenovo dont le groupe est aujourd’hui actionnaire à 31,5%.

Fondée dans des petits locaux de 20m2 par Liu Chuanzhi (aujourd’hui âgé de 73 ans et président du conseil d’administration du groupe) et 10 autres chercheurs financés par le Computing Institute de l’Académie chinoise des sciences (donc l’État…), Legend était le nom originel de Lenovo. Mais cette marque étant déjà utilisée par d’autres entreprises en Occident, un changement de nom a été indispensable. Il est intervenu en 2004 (sauf en Chine), juste avant que la société ne se fasse connaître dans le monde entier en rachetant la branche «ordinateurs personnels» d’IBM pour 1,25 milliard de dollars.

Au début des années 2000, Legend Holdings a commencé la diversification de ses activités en matière d’investissements immobiliers, venture capital et private equity. En créant Legend Capital (devenue Junlian Ziben en 2012), Raycom Real Estate Development ou encore Hony Capital, le groupe a ainsi posé les bases de ses développements ultérieurs, accélérés au début de la présente décennie.

Un véritable conglomérat

Renforcé en 2009 par l’entrée dans le capital de China Oceanwide Holdings Group (COHG), autre structure étatique, filiale de l’Académie chinoise des sciences, Legend a en effet poursuivi son expansion dans les secteurs de l’agro-alimentaire (Joyvio Group, Funglian Holdings), de la chimie (Levima Group), des services financiers (Lakala, Union Insurance Broker, Zhengqi Financial), de l’automobile (China Auto Rental), des soins (EnsenCare, Bybo Dental) ou encore de la logistique (Zeny Supply Chain).

En 2015, Legend Holdings Corporation est entrée en Bourse à Hong Kong, l’opération ayant rapporté au passage quelque 2 milliards de dollars US au groupe.

Pour le compte de l’exercice 2016, Legend Holdings a présenté, en mars dernier, un résultat net en hausse de 4% à 710,7 millions de dollars US, en dépit d’un recul de 1% du chiffre d’affaires à quelque 46 milliards de dollars.

Le groupe a annoncé au printemps dernier travailler sur la cotation de plusieurs de ses filiales à l’horizon du second semestre 2018.