#HUBRADAR

Le Uber du vélo chinois se prend les pieds dans les pédales

30 Novembre 2017 Par Hub Institute

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Le Uber du vélo chinois se prend les pieds dans les pédales
Deux jours après la faillite de la troisième société de partage de vélos en Chine, un photographe de la ville de Xiamen a capturé un cimetière rassemblant les milliers de vélos des trois défunts Mobike, Ofo et Bluegogo. La cause de ces faillites: un nombre trop important de vélos et une demande insuffisante. Cette situation a conduit à des scènes de trottoirs bouchés et inaccessibles aux piétons et à des tas de vélos abandonnés mutilés. Cette énième faillite soulève des questions sur l’avenir du partage de vélos sans dock en Chine. À Xiamen, à l’endroit où la photo a été prise, des camions déchargent des vélos de toute la ville.
#UBERBIKE #CHINA #FAIL

Faire ses courses de chez soi dans un hypermarché en VR
La chaîne Youtube de inVRsion a publié une vidéo, «ShelfZone VR shopping experience», dans laquelle on peut voir une femme enfiler un casque de réalité virtuelle et s’équiper de «manettes» puis faire ses courses, depuis son salon, comme si elle était dans le magasin. Tout au long de l’expérience, la femme peut interagir avec un «assistant personnel» qui la guide dans les «allées» du «supermarché», jusqu’au passage en caisse. Les courses réalisées sont ensuite livrées à domicile. Cette technologie ne représente pas un gain de temps par rapport aux courses en ligne, bien qu’elle soit plus immersive. Améliorera-t-elle réellement l’expérience d’achat, ou ne sera-t-elle qu’une goutte d’eau dans l’océan des gadgets de réalité virtuelle?
#VR #SUPERMARKET #SHOPPING

«L’amour ne s’achète pas»: au Japon, si
Yuichi, un Japonais de 36 ans, a créé son entreprise, Family Romance, qui met à disposition des acteurs professionnels pour jouer le rôle d’un père, d’un mari, d’un ami ou de n’importe quelle connaissance. L’entreprise, dont le personnel est en plein essor avec 800 employés allant de nourrissons à des personnes âgées, aide les gens à faire face à des absences dans leur vie. Son PDG prédit la croissance exponentielle de son activité, car l’interaction humaine à la carte devient la nouvelle norme au Japon, en raison notamment d’un déficit de communication entre individus. Lui-même acteur, Yuichi est marié fictivement trois fois et père de plusieurs enfants à temps partiel. Découvrez son glaçant témoignage ici.
#JAPAN #FAKEFAMILY #FUTUREOFWORK

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.