Essais le long du Kirchberg

Le tram réalise ses tests également de nuit

28 Juillet 2017 Par Jean-Michel Hennebert

Deux semaines après avoir débuté la phase d’essai le long du Kirchberg, les rames sont toujours soumises à des épreuves destinées à vérifier leur fiabilité avant leur mise en service officielle prévue le 10 décembre. Depuis le début de la semaine, elles circulent en nocturne.

Les salariés quittant tardivement leur bureau du Kirchberg au cours de la semaine ont peut-être eu l’occasion de les croiser. Depuis lundi soir, à partir de 21h et durant toute la nuit, les rames du tram effectuent «des tests dynamiques» le long du Kirchberg. Des essais grandeur nature destinés à vérifier leur fonctionnement lors des phases «d’accélération et de freinage», indique vendredi Luxtram, contactée par Paperjam.

Intervenant deux semaines après leur première sortie officielle sur la voie publique, ces tests nocturnes sont réalisés à différentes vitesses, profitant de l’absence de trafic au niveau des différents carrefours traversés. L’occasion pour les curieux de visualiser la conception lumineuse pensée autour du tram et pour les traminots de s’assurer de la conformité du matériel et des différentes procédures imaginées.

Pour rappel, le chantier du tram se poursuit au cours du congé collectif sur le Pont Rouge. Les premiers rails ont été posés le long de l’ouvrage d’art. Un pas supplémentaire vers un potentiel trajet entre Luxexpo et le Glacis dès le 10 décembre, date officielle de la mise en service du tram. La réponse doit officiellement être dévoilée lors des portes ouvertes de Luxtram, prévues fin septembre.