Fin du congé collectif

Le stade national et la piste du Findel en chantier

18 Août 2017 Par Jean-Michel Hennebert
travaux préparatoires du stade
Débutés en mai 2017, les travaux préparatoires du stade ont été achevés avant le congé collectif. Place désormais au gros œuvre. Livraison attendue: octobre 2019. (Photo: Licence C.C.)

Après trois semaines de pause estivale, les quelque 20.900 «travailleurs manuels» du secteur de la construction reprendront le travail lundi. Ce qui va se traduire par la mise en œuvre de nouvelles réalisations.

La valse des grues et des engins de chantier interrompue depuis fin juillet sur une majorité de sites en cours de réalisation dans le pays reprendra ce lundi. À cette date, une partie des 20.886 «travailleurs manuels» travaillant dans les 1.519 entreprises recensées par la Chambre des métiers se verront donc affecter sur de nouveaux chantiers, parmi lesquels celui du stade national et les travaux préparatoires à la rénovation de la piste du Findel.

Réalisée par le groupement Gerkan, Marg und Partner et le bureau Beng, la future enceinte sportive destinée à accueillir des rencontres de football et de rugby entre dans sa phase concrète. Après des travaux préparatoires entamés en mai, les ouvriers débuteront les travaux de gros œuvre. Soit la réalisation d’une infrastructure d’une capacité totale de 9.385 places répondant aux normes UEFA et IRB, d’un parking modulable pouvant accueillir jusqu’à 15.000 personnes lors de son utilisation comme salle de concert.

Le futur stade national, situé sur le site de la Cloche d'or, doit être livré en octobre 2019. (Crédit: PGNL)Dotée de 9.385 places répondant aux normes UEFA et IRB, la future enceinte sportive coûtera 60 millions d'euros, répartis à 50% entre la Ville de Luxembourg et le ministère des Sports. (Crédit: PGNL)

Le P+R de 2.000 places, situé à proximité immédiate et destiné à servir de connexion multimodale sur le tracé du tram, ne fait pas partie du chantier de 60 millions d’euros financé à parts égales entre la Ville de Luxembourg et le ministère des Sports. Selon les Ponts et Chaussées, la réalisation de ce nouveau parking ne se fera pas avant 2020, dans le cadre de la fin des travaux de la première ligne du tram. Le stade, quant à lui, doit être livré en octobre 2019.

Le 20 août correspond également à la date de début des travaux préparatoires de la piste du Findel, dont les travaux de gros œuvre débuteront officiellement «au printemps 2019», selon le calendrier officiel dévoilé en juin dernier. À compter de lundi donc, entre 0h et 6h, les ouvriers s’affaireront à la mise en place de nouveaux transformateurs et des câblages associés, indispensables à la mise en place des nouveaux éclairages voulus dans le projet. Un début des travaux synonyme de fermeture complète du trafic de nuit.

Les travaux préparatoires à la première rénovation complète de la piste vont s'étaler sur plusieurs mois, puisque le gros oeuvre ne débutera qu'au printemps 2019. (Photo: Mike Zenari)Dès le 20 août, les ouvriers s'atteleront à la mise en place de transformateurs nécessaires à l'installation du nouvel éclairage de la piste. (Photo: Mike Zenari)Pour ce faire, le trafic aérien sera interrompu entre 0h et 6h. À partir de 2019, l'interruption se fera entre 23h et 6h pour permettre la rénovation et l'élargissement. (Photo: Mike Zenari)

La deuxième phase des travaux, qui aura lieu dans un an et demi et qui consistera à la première rénovation complète de la piste du Findel et à son élargissement, aboutira à une interruption totale du trafic aérien entre 23h et 6h. Décidés à la suite de la découverte d’un trou sur le tarmac en 2015, ces travaux devaient initialement débuter fin 2017 pour un montant estimé entre 80 et 100 millions d’euros. Au final, la facture devrait s’élever à quelque 200 millions d’euros, financée à 50% par l’État et 50% par Lux-Airport. Un coût que la société privée, propriété à 100% de l’État, devrait financer via l’instauration d’une taxe d’atterrissage au Findel.