Revue de presse

Le péage sur l’A31 reste d’actualité

22 Octobre 2018 Par Paperjam.lu
Péage sur autoroute A31
Verra-t-on à moyen terme la mise en place d’un péage de ce type sur l’A31? Une hypothèse qui laisse présager des bouchons aux heures de pointe. (Photo: Shutterstock )

La ministre française des Transports, Élisabeth Borne, était de passage vendredi à Metz. Interrogée par nos confrères du Républicain Lorrain, elle confirme la piste du péage sur l’autoroute A31 qu’empruntent chaque jour les frontaliers français.

Le gouvernement français veut-il faire monter la pression? Alors que les dirigeants français regrettent que le gouvernement luxembourgeois ne souhaite pas participer à un financement de l’élargissement et de la modernisation de l’A31, l’idée d’un péage refait surface. 

Cette solution a été évoquée par la ministre française des Transports auprès de nos confrères du Républicain Lorrain. De passage vendredi à Metz, elle confirme – sans faire d’annonce – que l’hypothèse d’un tronçon à péage au nord de Thionville est toujours dans les cartons.

Mais la ministre se dit favorable à une solution «prenant en compte les besoins du citoyen» et évoque la possibilité d’imaginer un abonnement pour les frontaliers. 

Elisabeth Borne ajoute vouloir faire de l’A31 un «laboratoire réussi du covoiturage domicile-travail», et donc favoriser les solutions de covoiturage «permettant de régler le problème de congestion», alors que le taux moyen d’occupation est actuellement seulement de 1,1 personne par véhicule, précisent en outre nos confrères.